Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 52 le Jeu 12 Mar - 18:13
Statistiques
Nous avons 473 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Mali

Nos membres ont posté un total de 12481 messages dans 964 sujets
Marque-page social

Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de maternage proximal sur votre site de social bookmarking

Conservez et partagez l'adresse de maternage proximal sur votre site de social bookmarking

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

O'Sullivan

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par Marie le Mer 24 Fév - 17:37

Et maintenant je vais lire vos réponses et témoignages Smile
avatar
Marie

Messages : 158
Date d'inscription : 06/02/2010
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://lassmann-cornelis.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par Marie le Mer 24 Fév - 17:39

En fait, c'est comme la radiopelvimétrie systématisée qui fait qu'on découvre partout des bassins trop étroits et qui a eu pour conséquence une augmentation du taux de césariennes.

Le test o'sullivan a sutout permis d'augmenter le taux de femmes atteintes de diabète.
avatar
Marie

Messages : 158
Date d'inscription : 06/02/2010
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://lassmann-cornelis.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par mini le Mer 24 Fév - 17:46

Marie: oui je pense que tu n'as pas tort... c'est difficile pour autant de ne pas faire les tests de peur de louper une donnée qui pourrait etre importante pour le bébé mais effectivement autour de moi j'ai eu beaucoup beaucoup de témoignages de filles qui ont mal vécu ce test, ou qui ont eu un resultat positif au O'Sullivan et pas à l'HGPO (comme moi), ou qui etaient toujours limites et qui devaient prendre leur glycémie à chaque repas...
avatar
mini

Messages : 248
Date d'inscription : 01/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.minisushi.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par pauline le Mer 24 Fév - 19:35

Et une chose est certaine: je ne ferai plus le test o'sullivan la prochaine fois!!!!
le diabete est courant mais n'est pas anodin quand meme
le fait que le test soit systematique est pour moi une avancée: le diabete quand il n'est pas traité peut conduire a des problemes, et meme jusqu'a la mort du bébé. ce n'est pas pour rien que plus on avance dans le temps, moins il y a de mort nés, c'est parce que les femmes sont un minimum surveillées.

je comprends que tu aies mal vecu la surveillance médicale, mais a mon avis il vaut mieux surveiller et qu'il ne se passe rien, que ne pas surveiller et que ca se soit mal passé. tu as de la chance, le diabete pour toi n'a pas empiré, n'a pas creer de problemes. mais ce n'est pas le cas de tout le monde.
il ne faut pas croire que les medecins t'ont infligé tout ca par pur cruauté, dans un hopital public au contraire plus tu as des rdv plus tu les fais chier, ca coute des sous... si tu as eu cette surveillance c'est qu'il y a eu un risque (et heureusement ca ne t'ai pas tombé dessus, mais le risque etait present)

apres je dis ca mais je ne suis pas objective...
ma fille est morte a presque 37 SA a cause d'une pré éclampsie; pourquoi? parce que la gynéco a été négligente, j'avais tous les symptomes, une liste entiere qui montraient par A plus B que j'allais faire une pré éclampsie, mais elle n'a pas jugé bon de me faire faire plus d'examens, et en voyant tous les symptomes que j'avais, elle aurait du faire le lien et me prevenir sur certains autres symptomes que j'ai eu mais que je croyais bénins, donc je n'en ai pas parlé (petits points lumineux devant les yeux durant quelques secondes, comme quand on est fatigué, sauf que là c'est que j'avais des oedemes jusque dans le cerveau)

Aujourd'hui on ne se rend pas compte de ce que la medecine a pu enrayer, du coup on prone un "retour au source", une anti medicalisation... mais regarde le nombre de morts avant, et regarde maintenant..

je vais donner un exemple, les chiffres ne sont pas bons c'est juste pour illustrer:
a mon avis il vaut mieux un peu stresser 20 femmes avec une surveillance, et sauver un bébé (sur ces 20 femmes 1 aura des complications), que de dire on fait pas le test, on se stresse pas, mais en attendant si ya une complication tant pis... c'est quand meme la vie du bébé qui est en jeu. c'est quoi un peu de stress quand tu vois que des milliers de bébés sont sauvés, quand grace a ce test (et a la surveillance) on dépiste un diabete grave, qui si il n'avait pas été pri en charge aurait couté la vie du bébé?
si ces complications t'etaient arrivé a toi tu serai scandalisée qu'on ne t'ait pas plus surveiller, en sachant qu'on a tout a fait les moyens aujourd'hui d'empecher la mort foetale a cause du diabete!
avatar
pauline

Messages : 433
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 29
Localisation : nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://souslecoude.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par Marie le Mer 24 Fév - 21:54

Pauline,

Je suis vraiment désolée de ce que tu as vécu, triste que cela arrive et que tu te sois sentie mal suivie par ta gynécologue. Que dire?

Je sais ce que je dois au progrès technique. Sans ce progrès technique, on n'aurait pas décelé le handicap de mon bébé, il aurait peut-être été blessé à la naissance et j'aurais eu le traumatisme de découvrir à sa naissance, sans la moindre préparation psychologique, que mon bébé ne ressemble pas à un bébé "normal".
Je sais que sans une prise de sang précoce et la prise précoce de progestérone, j'aurais probablement eu fausse couche sur fausse couche. Une m'a suffit et j'ai préféré médicalisé un peu plus la grossesse d'après pour ne pas devoir vivre une nouvelle fois cette expérience.

Mais la grossesse, c'est avant tout une aventure entre la maman et le bébé. Qu'est-ce que le médecin vient faire là-dedans? Le siècle précédent, sa place est devenue si importante qu'aujourd'hui, une jeune femme qui désire un enfant doit d'abord recevoir l'accord du médecin lors de la visite pré-conceptionnelle (c'était mon cas!), puis quand elle est enceinte, directement se rendre chez le médecin, prendre vitamines et co., faire des prises de sang tous les x mois, se faire palper le col de l'utérus, accoucher en maternité etc. Ma belle-soeur me disait récemment: "je veux bien un accouchement en maison de naissance, mais pas pour le 1er, le 1er, ce doit être un accouchement NORMAL." Donc, on associe a priori qqch de non-pathologique, d'intime, de privé à la sphère publique. On dénature la grossesse.

Bien sûr, cela a permis de réduire considérable le taux de mort foetale.

Je ne souhaite pas peser la vie des bébés contre la santé mentale des mamans. Ca ne se fait pas, c'est pervers.
C'est faux de penser que mon bébé et d'autres bébés vivent au prix de mon stress et du stress d'autres mamans.
C'est faux de penser que certaines mamans sont fortes et confiantes au prix de la vie de certains bébés.

La médecine et ses possibilités techniques existent, tant mieux. Mais c'est à la maman de choisir si elle veut y avoir recours. Le problème à mes yeux, c'est que les médecins imposent leurs habitudes et n'informent pas leurs patientes de leur droit à refuser cette aide médicale. Le test o'sullivan, le tri-test etc., on ne m'a jamais demandé si je voulais les faire. On me les a fait.

Pour revenir au diabète. Mon diabète a empiré dans le courant de la grossesse, malgré un régime draconien, comme je disais plus haut, il n'y a pas eu d'amélioration. Cette détérioration m'a plongé dans un état dépressif - et celui-là, personne n'a estimé nécessaire de le soigner! Personnellement, je pense que la santé mentale est tout aussi importante que la santé physique - si pas davantage. Je trouve que les médecins, vu mon état, auraient dû dire stop, ça suffit.

Le suivi médical d'aujourd'hui a pour but d'atteindre le risque zéro. C'est une illusion. Le risque zéro n'existe pas. La vie n'est que risque. On veut provoquer la vie, on se croit capable de la maîtriser complètement, mais c'est faux. J'espère qu'un jour on aura accès à une médecine qui veut nous rendre le plaisir de vivre.

sunny
avatar
Marie

Messages : 158
Date d'inscription : 06/02/2010
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://lassmann-cornelis.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par matou - Anaëlle le Mer 24 Fév - 22:23

je m'insère dans la discussion les filles
je n'ai pas votre expérience pour tout ça... douleur de perdre un enfant comme tu as perdue ta fille Pauline ou le test O Sullivan que je n'ai pas fait pour ma 2 ème grossesse (2ème car j'ai fait une fausse couche avant d'avoir Anaëlle, période difficile mais qui n'a entraîné aucune surmédicalisation pour la grossesse de ma fille). je reste sans voix devant ses vécus et je ne sais que dire... je n'interviens pas forcément dans les discussions mais je les lis et je voulais juste vous dire que je pense à vous (même si c'est une bien maigre consolation Embarassed ) et je ne sais quoi dire de plus... Embarassed
avatar
matou - Anaëlle

Messages : 887
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 40
Localisation : cholet

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par matou - Anaëlle le Mer 24 Fév - 22:24

seulement ça me touche beaucoup ....
avatar
matou - Anaëlle

Messages : 887
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 40
Localisation : cholet

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par mini le Mer 24 Fév - 22:33

MArie soulève un vrai problème je trouve c'est le manque de suivi psychologique abérrant en cas de depression, qu'elle soit post-partum ou pendant la grossesse. Ou même suite à la perte d'un bébé, Pauline dans d'autres post tu as raconté le peu de considération et le manque de tact effarant de certains medecins envers toi.
On banalise beaucoup le "baby-blues" mais je pense que ça peut avoir des conséquences bien pires qu'une hyperglycémie par voie orale qui s'avère négative... Pour tout ça je pense que pour une éventuelle prochaine grossesse je me ferai suivre par une sage-femme. le contact est tellement différent, ça n'a rien à voir. une grossesse ça se savoure je trouve (enfin là je parle pour moi qui aime etre enceinte! Razz )
avatar
mini

Messages : 248
Date d'inscription : 01/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.minisushi.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par pauline le Jeu 25 Fév - 4:57

deja je tiens m'excuser de repondre de cette facon, en citant ce que tu dis, et en repondant dessous. c'est pas tres agreable mais au moins c'est clair, j'arrive comme ca a m'exprimer plus facilement, et a me faire comprendre, sinon ca aurait été le fouilli.

Mais la grossesse, c'est avant tout une aventure entre la maman et le bébé. Qu'est-ce que le médecin vient faire là-dedans?


quand une grossesse se passe sans soucis, on ne voit pas enormement le medecin je trouve,
une fois par mois, c'est pas enorme, et ca sert au depistage de complication, car seul un medecin est a mène de deceler un probleme.

une jeune femme qui désire un enfant doit d'abord recevoir l'accord du médecin lors de la visite pré-conceptionnelle (c'était mon cas!), puis quand elle est enceinte, directement se rendre chez le médecin, prendre vitamines et co., faire des prises de sang tous les x mois, se faire palper le col de l'utérus, accoucher en maternité


on est bien d'accord que le fait de devoir avoir l'accord d'un medecin pour faire un enfant est choquant. je savais que ca se faisait dans le cadre d'une fecondation in vitro, j'avais vu une emission et ca m'avait vraiment enervée.
prendre des vitamines c'est pas obligatoire, c'est proposer parce qu'il est prouvé que ca fait baisser le taux de malformation (je parle des vitamines que tu prends les premiers mois, les acides foliques.)
faire des prises de sang (une par mois je trouve pas ca enorme non plus) c'est pour la prevention, et tu l'as dit toi meme, sans la prise de sang, tu n'aurais pas pu deceler le handicap de ton bébé.
idem pour se faire palper le col, ya que comme ca qu'on voit si tout se passe bien...
apres c'est un choix, je comprends que tu sois contre (perso je deteste aussi passer devant le medecin, en plus je suis HYPER pudique), mais tout ça c'est le prix à payer pour savoir si quelque chose cloche et le traiter a temps.

quant au fait d'accoucher en maternité, je suis d'accord avec toi, ça devrait pouvoir se faire (sans devoir se battre pour et sans etre mal vu) si c'est le choix des parents, meme si ca comporte un faible risque, d'autant plus qu'une sage femme est présente.

Je ne souhaite pas peser la vie des bébés contre la santé mentale des mamans. Ca ne se fait pas, c'est pervers
C'est faux de penser que mon bébé et d'autres bébés vivent au prix de mon stress et du stress d'autres mamans.
C'est faux de penser que certaines mamans sont fortes et confiantes au prix de la vie de certains bébés.


l'exemple que j'ai donné, c'etait pour dire que si ces mamans n'avaient pas subi cette surveillance medical, on n'aurait pas pu deceler les cas ou le bébé etait en grand danger, donc on l'aurait perdu.
apres la methode est barbare on est d'accord, les medecins ne sont vraiment pas fins, il n'y a aucune psychologie et on est plus considéré comme des numéros que comme des etres humains, je suis bien placée pour le savoir Wink

Le problème à mes yeux, c'est que les médecins imposent leurs habitudes et n'informent pas leurs patientes de leur droit à refuser cette aide médicale. Le test o'sullivan, le tri-test etc., on ne m'a jamais demandé si je voulais les faire. On me les a fait.


c'est vrai que comme je disais plus haut, il n'y a aucun dialogue avec les medecins, et ils feraient bien d'expliquer ce qu'ils prescrivent comme prises de sang, pourquoi etc.
maintenant si tu avais fait parti des mamans qui ont perdu leur bébé a cause du diabete (yen a pas enormement puisque le depistage est systematique, mais s'il n'est pas traité le risque est présent je le répète), et qu'apres tu aurais su que ca aurait pu etre empeché avec de simples prises de sang, une surveillance et un régime... je ne pense pas que tu aurais le meme discours.

Cette détérioration m'a plongé dans un état dépressif - et celui-là, personne n'a estimé nécessaire de le soigner! Personnellement, je pense que la santé mentale est tout aussi importante que la santé physique - si pas davantage.


on est entierement d'accord sur ce point. la santé mentale est aussi si ce n'est plus importante. mais l'un n'empeche pas l'autre (et là je dis ca QUE si la surveillance medicale est justifiée, je ne suis pas pour des rdv chez le medecin tous les 4 matins s'il n'y a pas de raison). il peut y avoir une surveillance médicale, en expliquant bien ce qu'il se passe, pourquoi on fait tel examen etc pour ne pas non plus que la maman s'inquiete trop, ET une écoute psychologique.
apres je suis d'accord que des fois les mamans sont trop alarmées pour pas grand chose, je dis pas qu'il faut etre hospitalisée au moindre problème, je dis pas que le systeme médical est bien fait, je dis juste que supprimer les tests ne feront qu'augmenter le nombre de malades et de morts (alors qu'on a les moyens de l'eviter)

Je trouve que les médecins, vu mon état, auraient dû dire stop, ça suffit.


si ton diabete s'agravait, pourquoi dire stop!?? au risque que ca se finisse mal?? encore une fois tu as eu de la chance que ca se finisse bien pour toi, mais ce n'est pas le cas de tout le monde.
ce qu'ils auraient du faire, c'est s'adapter par rapport a toi, en parler, trouver des solutions, faire un regime moins strict, ou en tout cas le changer pour qu'il soit plus en accord avec tes habitudes, te presenter les choses differemment, te proposer une ecoute psychologique.
en plus comme tu l'as dit toi meme le stress augmente la glycémie, tu aurais du bébéficier de tout ça en plus de la surveillance physique.

Le suivi médical d'aujourd'hui a pour but d'atteindre le risque zéro.


va dire ça à une maman qui a perdu son bébé a cause du diabete alors que ca aurait pu etre éviter...
oui, le but est d'avoir le moins de morts possibles, et c'est louable je trouve. apres les méthodes utilisés... le manque de suivi psychologique etc, ya plein de choses a changer.

C'est une illusion. Le risque zéro n'existe pas. La vie n'est que risque. On veut provoquer la vie, on se croit capable de la maîtriser complètement, mais c'est faux. J'espère qu'un jour on aura accès à une médecine qui veut nous rendre le plaisir de vivre.


pourquoi opposer la medecine au bien etre?
dans mon cas c'est le fait que le medecin ait été négligent que ma fille est morte... la medecine aurait pu sauver mon bien etre, donc tu vois tout ca est tres subjectif.
perso je pense qu'une visite/prise de sang par mois c'est pas excessif, ça n'est pas trop envahissant comparé a ce que ca peut apporter.


Dernière édition par pauline le Jeu 25 Fév - 5:17, édité 1 fois
avatar
pauline

Messages : 433
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 29
Localisation : nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://souslecoude.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par pauline le Jeu 25 Fév - 5:08

c'est gentil Matilda I love you

au fait Marie, est ce que ton bébé va bien? c'est quoi son handicap? est ce que ca le fait souffrir? (question bete, désolée)
Enfin si tu veux en parler... c'est pour mieux te connaitre, mais si tu n'as pas envie d'en parler je comprendrais
avatar
pauline

Messages : 433
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 29
Localisation : nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://souslecoude.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par Marie le Jeu 25 Fév - 12:03

Oui, mon bébé va bien. Il est né avec une épaisse tumeur à l'oeil, ou plutôt sur l'oeil qui l'empêchait de voir. Il a été opéré à l'âge de trois semaines, c'était urgent, mais nous devions d'abord trouver le spécialiste - en pleine période de grandes vacances. Il devra encore subir une deuxième opération pour réparer sa paupière dont on a coupé une petite partie lors de la 1e opération.
On surveille également sa vision. Il a un petit strabisme, mais ça c'est un problème courant chez les enfants.

J'ai regardé hier soir le forum que tu as créé pour les parents qui ont perdu leur bébé. C'est vraiment très bien qu'ils aient un point de chute, un espace pour exprimer leur souffrance, pour être entendu par des oreilles bienveillantes. Quand je pense à toutes ces générations de parents avant l'ère internet qui ne recevaient souvent aucun secours, c'est affligeant! Certains pestent sur le virtuel, mais pas moi, je trouve que c'est dans l'ensemble un progrès.

Pour en revenir à la question de la médicalisation, je persiste à croire que vérifier si tout évolue bien/déceler un problème ne devrait pas être l'objectif principal du suivi. C'est l'objectif du suivi médical, et ce qui est dommage, c'est que c'est le seul suivi prévu pour une femme enceinte. Aujourd'hui, avec l'apparition des doulas, on commence aussi à parler du suivi psychologique. Idéalement, ce devrait être la même personne qui se charge des deux aspects, et c'est probablement la raison pour laquelle certaines mamans préfèrent être suivies par une sage-femme.

Le suivi médical (qui, dans mon cas, n'a pas été une gêne physique, je ne suis pas mal à l'aise quand on me palpe le col de l'utérus), le calendrier des rendez-vous, la vérification de tous les paramètres m'a rendue fragile. C'était le médecin qui validait chaque étape de la grossesse. Le cadre temporel, les échéances dans lesquels je vivais n'étaient pas de neuf mois, mais de trois à quatre semaines, jusqu'au prochain rendez-vous. Je me suis moi-même emprisonnée dans cette médicalisation, en suis devenue la complice, pensant que mon bébé ne pourrait naître et vivre que si je faisais excès de zèle. Je voulais être aux yeux de ma gynécologue une élève exemplaire - une maman parfaite.

Quelle erreur!

Si le gynécologue est capable de prévenir des complications, son savoir ne peut et ne devrait pas se substituer au ressenti de la maman, à sa capacité à comprendre ce qui se passe, à agir comme elle le sent.

Mais c'est tout le contraire dans la réalité. Dans la réalité, on va chez le gynéco, il valide le dernier mois de grossesse en nous disant que tout va bien et il nous informe de la manière de procéder ensuite. C'est comme si chaque mois, on recevait de nouvelles instructions: surveillez votre poids, reposez-vous, prenez rendez-vous pour le monitoring. Chaque mois, on reçoit la prochaine page du mode d'emploi.

Le suivi médical, c'est utile. Mais ce n'est pas une nécessité, ça demeure une manière d'observer, d'influence quelque chose qui évolue DIEU MERCI sans l'accord du médecin. Ce n'est pas le gynéco qui fait que le bébé pousse dans mon ventre!

Le mot "bien-être" est très clair: JE suis bien. C'est moi qui suis à même de le dire. Ce n'est pas le médecin qui peut en juger à ma place. Il peut émettre un jugement sur ma santé, mais pas sur mon bien-être. Je trouve qu'actuellement, on place trop souvent la santé au-dessus du bien-être: surveiller notre alimentation, veiller à une activité physique suffisante, réduire le risque de cancer de ci, de cancer de ça, blablabla. Ca, c'est la santé. Certaines personnes ont un handicap, une maladie, sont en surpoids, mais sont néanmoins bien dans leur peau. Je trouve ça beaucoup, beaucoup plus important.

Je sais que dire qu'on a actuellement une médecine du risque zéro n'est pas vraiment une consolation pour quelqu'un qui a perdu son bébé. Et pourtant ... cela m'a été d'une très grande consolation quand j'ai perdu mon 1er bébé.

C'était une fausse couche précoce. Je venais d'apprendre que j'étais enceinte, j'étais aux anges. 48 h plus tard, j'ai perdu le bébé.
Mon entourage compatissait. Mais compatir, c'était vouloir ressentir comme moi, et ce dont j'avais besoin, c'était qu'on me sorte de là, qu'on me bouleverse. J'ai parlé avec ma petite soeur, étudiante en médecine et qui, à l'époque, suivait un cours d'embryologie. Elle m'a dit deux choses que je n'oublierai jamais tellement je n'en revenais pas qu'on puisse envisager les choses ainsi - mais ça m'a sauvé.
- Une grossesse, c'est un processus tellement compliqué, composé de milliers et milliers d'étapes, que l'embryon doit franchir. A chaque étape, ça pourrait foirer. N'est-ce pas 1000 fois plus probable, plus logique, plus vraisemblable que la grossesse foire quelque part? Ca paraît si banal qu'un bébé naisse, parce que ça se produit à chaque seconde, mais chaque fois, ça tient du miracle, ce n'est presque pas compréhensible qu'une grossesse puisse réussir. Aussi bizarre que cela paraisse, cette réflexion m'a énormément consolée.

- Deuxième réflexion (je l'ajoute juste parce que ça fait partie de l'histoire,mais ce n'est pas en rapport avec notre discussion): si j'ai perdu le bébé si tôt, dès le début, c'est que cet embryon n'était pas viable. S'il avait continué à grandir, cela aurait sûrement été un bébé très lourdement handicapé. Notre corps a cette formidable puissance de pouvoir nous épargner la souffrance ultérieure de devoir avorter d'un foetus qui ne pourrait vivre. Quand il ne se sent pas en mesure d'accueillir cette cellule, il l'élimine tout seul, très tôt, souvent sans même que la maman ne se rende compte. Cette seconde réflexion était d'une grande aide, parce qu'elle m'a permis de voir mon corps non pas comme quelque chose de faible, qui ne peut pas accueillir la vie, mais comme quelque chose de fort.

Voilà, je finis mon pavé ici, parce que mon bébé m'appelle!

Comment va ta grossesse? Tu arrives bientôt au terme, non?
avatar
Marie

Messages : 158
Date d'inscription : 06/02/2010
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://lassmann-cornelis.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par pauline le Jeu 25 Fév - 18:03

"Mon" forum [ http://nos-anges.forumactif.org/ ]n'est pas tres vivant, peu de personnes reviennent, mais moi ca me va, c'est ce pour quoi je l'ai fait. je n'ai pas envie que les femmes viennent comme si elle allait voir un psy, parce que je ne suis pas du tout compétente, j'avais envie d'etre là en mesure "d'urgence", c'est à dire une nuit quand ça va pas, hop on peut laisser un message et le lendemain je reponds.
en plus personnellement je ne suis pas du tout curieuse, le vie des gens je m'en fous (meme si je ne leur souhaite que du bien evidemment!), donc que les mamanges ( => mamans d'ange, c'est mignon Smile ) reviennent ou pas, avoir de leur nouvelles, tout ca ca ne m'interesse pas (c'est pas parce qu'on a vecu la "meme chose" qu'on a des affinités), je veux juste apporter une aide ponctuelle si yen a besoin, répondre aux questions si yen a, dans la mesure ou je peux y repondre. mais je leur donne toutes les adresses des autres forums (et yen a beaucoup!) si elles veulent tisser des liens avec d'autres mamanges, et papoter de tout et de rien.

et surtout je voulais creer un endroit "fourre tout" ou mettre toutes les infos sur le sujet, parce que moi ca m'a manqué, que ce soit administratif, ou toutes les adresses de forums concernant le sujet, les livres, les videos sur internet, les assoc, les débats que ça soulève, et bien sur que ce soit un lieu de discussion ou on peut parler de tout. Souvent on n'en parle plus aux autres de peur de les gener, sur le forum elles peuvent venir se remémorer leur grossesse, décrire leur enfant sans que ce soit morbide, briser les tabous.

et le fait de me sentir utile ca m'a aidé à faire mon deuil, de voir que je n'étais pas seule. mais bon des fois c'est etouffant, ça fait ressasser, parce que les mamanges arrivent dans la meme detresse que celle que j'avais au tout debut, et puis tu en vois arriver une, deux, trois... et pour leur repondre quelque chose de sincere il faut se mettre a leur place, en fonction de ce qu'il s'est passé, comment elles l'ont appri, depuis quand... comme c'est souvent similaire a mon cas c'est difficile, parce que pour moi c'est devenu quelque chose de "banal", ça fait parti de ma vie, alors que là on reréalise l'horreur de la situation, et à quel point ce n'est pas "banal" de perdre son enfant. en plus on a un statut particulier, parce que notre enfant est mort in utéro, et pourtant il était parfaitement formé et pret a vivre, le plus dur c'est que souvent les gens font l'amalgame avec une fausse couche. Ma fille je l'ai vu apres l'accouchement, c'etait une petite fille comme tous les autres nouveaux nés, il lui manquait "juste" la vie.

d'ailleurs j'ai changé mon "site internet", maintenant si on clique sur le WWW on tombe sur mon blog!


tu vis comment le handicap de ton fils? (d'ailleurs comment s'appelle t-il?) peut etre que tu pourrais ouvrir un sujet pour nous en parler, le handicap, la difference, ou la non difference justement, la reaction des gens, comment tu t'adaptes, enfin tout ça. ou si justement tu souffres qu'on le mette dans une catégorie à part à cause de la "norme".

j'aimerais savoir si ma réaction n'est pas déplacée, je sais que moi j'ai vraiment souffert de la reaction des gens apres la mort de ma fille, et pourtant ils étaient pas méchants, c'etait juste maladroit. est ce que tu trouves les gens maladroit envers ton fils et ta famille à cause de sa difference? ce genre de chose on en parle jamais du coup ca n'arrange pas les choses, on continue a dire ou faire des choses blessantes sous pretexte que c'est tabou, alors qu'il suffirait d'en parler pour apprendre a se mettre a la place de l'autre et ne pas le blesser.
bien sur (je me repete) je parle de tout ça mais je ne serais pas vexée si tu ne répondais pas.

quant a notre débat, ça soulève vraiment BEAUCOUP de sujets importants, jusqu'ou doit aller la medecine, sa place dans notre societé, tout ça c'est délicat. meme en y reflechissant je n'arrive pas a avoir d'avis tranché sur la question, certains de tes arguments me parlent beaucoup, mais en meme temps je ne suis pas tout à fait d'accord.

En ce qui concerne ma grossesse (il me reste un mois et demi avant le declenchement), je vais aller en parler bientot sur le sujet que j'ai ouvert la dessus ("col ouvert et raccourci"), puisque j'ai vu le gynéco mardi et qu'il y a pas mal de nouveautés!

bonne fin d'aprèm!
avatar
pauline

Messages : 433
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 29
Localisation : nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://souslecoude.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par Marie le Jeu 25 Fév - 23:03

Merci pour toutes tes explications à propos de ce forum. C'est vrai que ce n'est pas anodin d'être administratrice d'un site, d'y accueillir des vécus similaires (ou pas), de se positionner par rapport à cela, de décider de la manière dont on veut s'investir.

Mon fils s'appelle Martin, mais je l'appelle souvent Mar-Mar.
Ce n'est pas que je n'ai pas envie de parler de son souci de santé, mais je ne me sens pas vraiment concernée par la problématique du handicap et donc pas compétente. En fait, je n'ai fait que l'effleurer. Je peux dire deux trois trucs sur la manière dont on me l'a annoncé, sur la désillusion et la peur qui ont suivi, sur le moment où j'ai découvert son visage, sur le stress des examens médicaux. Mais après quelques semaines, c'était passé.

Aujourd'hui, le visage de mon bébé m'est devenu si familier (quoi de plus normal!), on remarque à peine sa blessure et ce n'est pas affreux à voir.

Je crois qu'une maman d'un enfant qui a un handicap à vie serait plus à même de nous parler de ça, plus au courant.

Mais pour les quelques semaines où son visage était réellement différent, là je peux parler de la difficulté que j'avais à montrer mon bébé. Sa malformation était très visible et j'étais parfois mal à l'aise, j'avais un peu honte, je l'avoue.

J'ai quelques photographies, mais je ne les diffuse pas, ces images lui appartiennent, c'est son corps.

Ce qui laissera beaucoup plus de traces, c'est les conséquences que cela a eu pour ma grossesse, à savoir que cela a nécessité une césarienne programmée. Mais c'est une autre histoire.

(Tiens, à ce propos, comment vis-tu le fait que ton accouchement sera déclenché et est donc programmé? Moi, ça m'a fait très bizarre de choisir la date de naissance de Mar-Mar!)

Mon entourage m'a bien soutenu. Les questions qui m'ont le moins gênées étaient celles des enfants, qui n'ont pas peur de parler franchement et directement. Je leur expliquais avec des mots simples, ils n'essayaient pas d'avoir pitié, ils étaient juste curieux, comme le sont les enfants.
avatar
Marie

Messages : 158
Date d'inscription : 06/02/2010
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://lassmann-cornelis.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par pauline le Mar 2 Mar - 13:12

Marie je réponds à ta question ici: http://maternageproximal.forumactif.org/le-recit-de-mon-accouchement-f42/accouchement-programme-t166.htm#2086

ça fait quelques temps que Mini n'est pas venue (je n'ai aucune notion du temps vu que je ne sors jamais de chez moi) j'espere qu'elle va bien
avatar
pauline

Messages : 433
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 29
Localisation : nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://souslecoude.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par marie et lilie le Mar 2 Mar - 15:00

coucou les filles
juste pour dire que j'étais positive au test o'sullivan et que j ai juste fait un régime adapté fait par une dieteticenne de l hôpital un peu rude au départ puis finallement on s'y fait!!!!
et du coup ça m'a permis en plus de pas prendre trop de poids apres c'est vrai que je me suis sentie hyper épiée mais maintenant bah j'en retire un remerciement car peux etre ma petite lilie ne serait pas la.......

marie et lilie

Messages : 405
Date d'inscription : 23/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par mini le Mer 3 Mar - 13:13

Salut les filles! je suis toujours là et tout va bien! j'etais en petites vacances 10 jours, ça m'a fait du bien, j'ai pu profité de mon bidon!
Mon bébé a le hoquet dans mon ventre c'est super drôle!
sinon hier je me suis fait arracher une dent et ça c'est pas super cool d'autant que le dentiste n'etait pas vraiment ravi de faire cette intervention sur une femme enceinte de 6 mois et demi! pas super rassurant. et aussi je ne sais pas si c'est dû à la grossesse, aux hormones ou quoi mais l'anesthésie n'a pas été très efficace. pale c'etait pas vraiment une partie de plaisir, j'ai infligé beaucoup de stress à mon petit et je m'en suis voulu. Mais bon c'etait une urgence je ne pouvais pas rester comme ça. J'ai eu des petites contractions je crois (d'ailleurs je ne suis pas sûre de moi: c'est comment une contraction?)
avatar
mini

Messages : 248
Date d'inscription : 01/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.minisushi.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par pauline le Mer 3 Mar - 13:37

aie aie... je compatie silent

pour la contraction, je vais te dire ce que ça me fait

deja ya contraction et contraction, celles que je ressens depuis le début de cette grossesse sont totalement differentes de celles que j'ai eu pour l'accouchement de ma fille, c'est beaucoup moins fort (heureusement!!)

en fait je pourrais comparer ca a une crampe (mais sans la douleur de la crampe), tu sens ton utérus qui se crispe tres fort et tu ne peux pas l'empecher. apres il se contracte plus ou moins fort (le meilleur moyen pour voir si c'en est une c'est toucher ton ventre: quand tu as une contraction il devient très dur)
par exemple a chaque fois que la sage femme vient faire un monitoring je fais AU MOINS 3-4 "vaguelettes", c'est à dire des toutes petites contractions, mais c'est pas grave du tout, elle m'a dit que c'est l'utérus qui réagit aux mouvements du bébé, c'est normal.
après des fois ya la douleur qui s'ajoute, là je dirai que c'est comme une douleur de règle, et plus les contractions sont grosses, plus la douleur se répend, jusque dans le bas du dos, et meme jusqu'a l'anus (perso quand j'ai accouché c'est là que ca me faisais hyper mal)

mais bien sur toutes les femmes ressentent les choses differement Smile

n'oublie pas d'en parler a titre d'info a ton gynéco Smile

contente que tu sois revenue, et que tu aies passé de bonnes vacances ^^ (au ski?)
avatar
pauline

Messages : 433
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 29
Localisation : nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://souslecoude.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par Marie le Mer 3 Mar - 13:39

Tiens, ça me rappelle mon passage chez l'orthodontiste au début de ma grossesse. On ne voyait encore rien du tout. Les appareils qu'il utilisait faisaient un boucan d'enfer, des bruits stridents, très désagréables. J'avais peur que ça gêne mon bébé et instinctivement je posais mes mains sur mon ventre.

L'assistante du dentiste m'a demandé si j'étais enceinte - j'ai dit oui - le dentiste était tout étonné que son assistante ait deviné Shocked

J'espère que tu n'as plus trop mal? Je ne me suis jamais fait arraché une dent (à part les dents de sagesse) et je ne sais pas trop m'imaginer la douleur. C'était une anesthésie locale? La grossesse n'était pas une contre-indication à l'anesthésie?
avatar
Marie

Messages : 158
Date d'inscription : 06/02/2010
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://lassmann-cornelis.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par pauline le Mer 3 Mar - 13:49

j'ai l'impression qu'il y a des femmes qui ont un 6eme sens pour ressentir les grossesses.
j'ai une copine qui l'a "senti" avant que je le sache, et c'etait pour ma premiere grossesse, elle etait pas prévue, donc aucune chance de deviner. on s'est croisé dans le métro et en se parlant elle arretait pas de regarder mon ventre (j'avais que deux jours de retard de regles, donc pas de bidon!!)

quand tu te fais arracher une dent le plus "marrant" c'est apres, quand tu peux pas empecher ta bave de sortir de ta bouche et que t'as l'impression que tes lèvres sont énormes vu que tu les sens plus Smile
personnellement je trouve ca horrible comme sensation, tu sens toute la dent se décoller de la gencive, arrrrr pale
avatar
pauline

Messages : 433
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 29
Localisation : nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://souslecoude.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par mini le Mer 3 Mar - 15:01

HAhah! Pauline quelle belle description! mais en fait la preuve pour moi que l'anesthésie a été inneficace (en plus de la douleur sur le moment bien sûr!) c'est qu'en sortant de son cabinet je pouvais boire et même siffler. le tout sans baver... héhé!

Marie: quelle chance d'avoir de bonnes dents! j'espere que notre fils aura les dents de son père! se faire arracher une dent c'est pas tres sympa, dans mon cas il ne restait plus que la racine et elle est fissurée de partout d'où l'urgence. En fait il n'y a plus vraiment de contre-indication, mais il est préférable de traiter ça au 2e trimestre. Au premier et au 3e c'est plus risqué. je ne sais pas trop pourquoi? le stress? tu as droit à l'anesthésie mais je me demande s'ils n'utilisent pas un autre produit du coup? en tous cas ce qui est tres mauvais c'est une carie ou une infection pendant ta grossesse qui peut etre nocive pour le bébé, d'où l'importance de voir un dentiste. l'idéal serait d'aller faire un contrôle Avant de le mettre en route! Razz
en tous cas mon dentiste n'etait pas vraiment rassuré, il m'a appelé tout à l'heure pour savoir si tout se passait bien!
avatar
mini

Messages : 248
Date d'inscription : 01/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.minisushi.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par pauline le Ven 5 Mar - 8:45

je relance un peu le débat ici, parce que c'est là qu'on a parlé de la médecine et ses limites etc, j'ai vu hier matin sur i télé, ils pensent avoir trouvé la cause de la mort subite du nourrisson! cheers
il s'agirait d'un nerf (appelé nerf vague) qui envoie des messages au coeur pour lui dire de battre qui ne ferait pas son boulot. grace à cette trouvaille, ou pourrait dépister les bébés dont ce nerf serait défaillant avec une simple prise de sang Smile mais il reste encore à paufiner leur recherche, ils disent qu'ils ont besoin d'environ 6 ans de recherche encore pour etre surs que la prise de sang est reellement efficace, et que le traitement fonctionne
j'ai fait une petite recherche sur le net pour en savoir plus, voila des articles des journaux qui en parlent:
http://www.francesoir.fr/sante/2010/03/05/mort-subite-nourrisson.html

http://www.20minutes.fr/article/388474/France-La-mort-subite-du-nourrisson-enfin-expliquee.php

http://www.france-info.com/sciences-recherche-2010-03-03-la-mort-subite-du-nourrisson-enfin-expliquee-412856-29-32.html

bonne journée les filles
avatar
pauline

Messages : 433
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 29
Localisation : nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://souslecoude.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par marie et lilie le Ven 5 Mar - 11:03

ah cool si seulement ça pouvait marcher!!!! ça serait super!!

marie et lilie

Messages : 405
Date d'inscription : 23/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par melo le Ven 5 Mar - 11:06

oui je l'ai vu aussi le reportage, ca pourrait mettre fin à la plus grande angoisse des parents !
avatar
melo

Messages : 1024
Date d'inscription : 21/08/2009
Age : 35
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/mali_melo

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par matou - Anaëlle le Mar 16 Mar - 22:07

ça y est...j'ai fait le test O'Sullivan... pas de soucis de ce côté là. Mais qu'est ce que c'est embêtant... C'est pas trop dégueulasse mais le plus dur c'est l'heure d'attente... je ne sais pas si c'est d'être à jeun ou le truc qu'on boit mais qu'est ce que j'avais envi de vomir.... Je n'avais pas eu ça après les nausées de début de grossesse....
Bref c'est fait. Est ce qu'une des mamans sur ce forum est de rhésus négatif? Moi si est c'est très embêtant à la fin...
avatar
matou - Anaëlle

Messages : 887
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 40
Localisation : cholet

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par pauline le Mer 17 Mar - 19:34

courage I love you
avatar
pauline

Messages : 433
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 29
Localisation : nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://souslecoude.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: O'Sullivan

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum