Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 52 le Jeu 12 Mar - 18:13
Statistiques
Nous avons 473 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Mali

Nos membres ont posté un total de 12478 messages dans 962 sujets
Mots-clés

sommeil  

Marque-page social

Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de maternage proximal sur votre site de social bookmarking

Conservez et partagez l'adresse de maternage proximal sur votre site de social bookmarking

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

"Adrien ou la colère des bébés" du Pr Jean-Pierre RELIER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Adrien ou la colère des bébés" du Pr Jean-Pierre RELIER

Message par Marina le Mar 11 Mai - 9:46

Résumé :

La prématurité semble être une réalité anodine pour le grand public. On sauve même des bébés de 1000 grammes ! Mais sait-on au prix de quelles souffrances, sait-on à quel point leur santé future peut être fragilisée ? Et a-t-on vraiment conscience du drame, humain et social, que représente ce phénomène dans nos pays occidentaux ? On compte en France vingt fois plus de nouveau-nés de moins de 1000 grammes qu'il y a trente ans. Surcharge de travail, mauvaise hygiène de vie, longs transports multiplient les risques. Par ailleurs, les procréations médicalement assistées entraînent un taux élevé de grande prématurité. Pourtant, bien des couples ne sont pas vraiment stériles et, souvent, une psychothérapie ou le recours à une médecine douce aurait suffi... Le professeur Jean-Pierre Relier, l'un des meilleurs spécialistes de la néonatologie en France, lance avec ce livre un cri d'alarme. Il nous raconte l'histoire d'Adrien - né à cinq mois et demi et pesant 795 grammes - de sa famille, et nous amène à comprendre, avec une émotion plus éloquente que tout discours, une réalité qu'il est criminel d'ignorer aujourd'hui.


"Posons d'abord le décor : Paul aime Agathe qui le lui rend bien...
Ils ont des vies stressantes, lui est architecte (en formation) et elle journaliste dans un quotidien financier.
Mais un enfant paraît...

Agathe est à son cinquième mois de grossesse quand tout à coup, en pleine réunion, des contractions se font sentir, insistantes et de plus en plus violentes.
Sa Gynécologue l'avait pourtant mise en garde et même en arrêt quelques jours, mais Agathe, n'a pas jugé utile de les prendre tous...
Et voilà, ce qui devait arriver arrive, elle est sur le point de mettre son enfant au monde.
Si tôt, beaucoup trop tôt...
Adrien, lui le sait que tout ça ne "va pas", que quelque chose "cloche" dans son petit univers jusque là douillé. Mais depuis quelques temps, il sent son univers se rétressir, il sent par tous les pores de son être en devenir que "Sa maman" devrait faire plus attention à elle, à EUX.

Les voilà tous pris dans une spirale infernale : le SMUR, SOS Médecins, rendez-vous catastrophe chez sa Gynécologue qui l'envoie dard-dard dans une Maternité de Niveau III. Car elle sait, que la machine est en marche et que plus rien ne peut l'arrêter et qu'il faut donc parer au plus pressé : prendre Adrien en charge.

Adrien est là, tout seul, Sa maman lui a été retiré, trop petit, trop fragile pour les laisser ensemble, à l'unisson, comme dans une naissance classique.
Lui est en Service de néonatalogie, seul, avec ses capteurs et autres machines qui le maintiennent en vie.
Elle, dans une chambre à se repasser le film de sa vie, leur vie à tous les trois en boucle.
Une question, lancinante : "Pourquoi est-il arriver si tôt" ? Puis d'autres qui en découlent directement : Va-t-il vivre ? Qu'allons-nous devenir ?

Et, bouée de sauvetage dans ce désert: le Professeur. Là pour porter à bouts de bras cette maman dans son long apprentissage de son enfant, de leur histoire afin qu'elle puisse poursuivre son rôle , interrompu trop tôt, mais indispensable à l'équilibre et à la survie d'Adrien.
Le rôle du Professeur devient vite celui de mécène : après avoir fait comprendre à cette maman le rôle essentiel qu'elle a dans le bon équilibre d'Adrien, il doit lui faire comprendre ce qui s'est passé, afin que plus jamais cette maman ne mette la vie de ses futurs enfants en danger...

Agathe et Paul devront faire un important travail intérieur, afin de mettre en lumière le "trangénérationnel" et arrêter ce cycle infernal.
Ne pas se limiter à ce en quoi ils croient, mais aller au-delà de leurs préjugés, de leur éducation, des non-dits...

Adrien s'en sort bien !!! Ouf !!!

C'est un livre qui nous "prend aux trippes", on ne peut plus rien faire d'autre que de le poursuivre pour "savoir".
Chaque femme, avant le désir d'enfant, devrait faire cet effort : lire le livre puis faire cette introspection." Extrait de www.resonance-online.com Essai sur la prématurité Article déposé le 20/12/2004 par Cat


A propos de l'auteur :

Jean-Pierre Relier est l'auteur de L'Aimer avant qu'il naisse (Robert Laffont, collection Réponses , 1993). Il a fait une carrière française et internationale, a été notamment vingt ans chef de service en néonatologie à Port-Royal et trente ans professeur de pédiatrie à René-Descartes.

Mon avis:

Très profond! L'histoire d'Adrien né grand prématuré et le combat de ses parents, pour que malgé toutes les souffrances endurées par ce petit bonhomme tombé du nid, il soit un enfant heureux.

A travers ce roman, Jean-Pierre RELIER, chef de service en néonatologie et professeur de pédiatrie, nous montre une autre façon de voir la vie, avec beaucoup d'amour et de spiritualité. Il fait passer ses idées, notamment sur les bienfaits que peuvent apporter l'astrologie et l'ostéopathie mais également sur des faits plus graves comme la trop grande banalisation de la prématurité, l'acharnement thérapeutique, l'abandon de l'écoute du naturel ou encore notre trop grand orgueil nous empêchant de nous ouvrir à bien des choses...
avatar
Marina

Messages : 145
Date d'inscription : 27/04/2010
Age : 34
Localisation : Lot

Voir le profil de l'utilisateur http://melimelodesptitsblanpain.eklablog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Adrien ou la colère des bébés" du Pr Jean-Pierre RELIER

Message par Joséphine le Mar 11 Mai - 23:17

Je n'ai pas lu ce livre, mais j'en ai déjà entendu parler. Un détail me chiffonne : dans le résumé on a l'impression que le bébé est né prématuré à cause UNIQUEMENT de la maman (qui aurait donc trop travaillé et ne se serait pas reposé assez).
Il ne me semble pas raisonnable de dire de telles choses : certaines femmes travaillent et ne se reposent pas, et n'ont pourtant pas des enfants prématurés, et le risque de prématurité chez l'enfant dépend d'autre chose que de l'activité de la mère.
Je ne suis pas médecin, et je ne connais pas les études à ce sujet mais il est impensable que la seule faute soit celle de la mère (seulement en travaillant trop, si elle avait sauté en parachute d'accord, mais là...). Est-ce que des détails sur la venue du bébé sont expliqués dans le livre ?
avatar
Joséphine

Messages : 97
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 28
Localisation : Périgueux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Adrien ou la colère des bébés" du Pr Jean-Pierre RELIER

Message par Lili le Mer 12 Mai - 0:02

Je suis d'accord avec Joséphine, biensur que l'état de la femme enceinte devrait être écouté et respecté, qu'on devrait tous faire attention à nous enceintes, et aux femmes qui le sont autour de nous.
Effectivement la grande prématurité est de plus en plus fréquente mais est ce que celà n'est pas aussi du au fait que l'on sauve des bébés préma que l'on ne sauvait pas avant . Je pense qu'une grossesse est un grand moment d'introspection quel que soit les femmes. Mais devoir aller se faire psychanalyser avant de tomber enceinte, et mettre une telle culpabilité sur les épaules des mamans qui ont eu des bébés préma en leur disant qu' elles ont certainement un problème dans leur vie, leur couple où qu'elle ne se sont pas assez écoutées, je trouve ça un peu fort!!
Ceci dit je n'ai pas lu le bouquin alors je modère un peu mon propos qui est monté un peu vite. Ce n'est certainement pas ce que tu as retenu et ce que tu voulais nous faire partager de ce livre mais c'est un peu ce qui ressot du résumé. Tu nous diras si on se trompe...
avatar
Lili

Messages : 425
Date d'inscription : 11/10/2009
Age : 35
Localisation : nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Adrien ou la colère des bébés" du Pr Jean-Pierre RELIER

Message par Marina le Mer 12 Mai - 16:26

Voilà... Je vais tenter un peu de m'expliquer (sans non plus "tout" révéler pour celles qui n'ont pas encore lu le livre et qui voudraient le lire...) De mon point de vue, je ne pense pas du tout que le message du Professeur RELIER était de vouloir "faire culpabiliser les mamans"... En tout cas, je ne l'ai pas reçu comme ça! Jean-Pierre RELIER tient beaucoup (comme le dit si bien le titre de son autre livre: "L'aimer avant qu'il naisse") à mettre le doigt sur ce "lien mère-enfant" avant que le bébé naisse... A "respecter" ce petit être que nous portons, bien avant qu'il naisse! Il veut nous "ramener par là à certaines priorités". Par exemple, dans le livre, la patronne d'Agathe lui demande toujours "de faire des heures supp" (je mets des guillements car je n'ai pas le livre sous la main pour le moment! Enfin, que ce soit des heures supp, ou d'autres prestations, bref...) C'est bien de vouloir en faire "plus" pour "être bien vue" de sa patronne, mais bon, il y a quand même ce petit bébé qui passe PRIORITAIREMENT! Dans l'histoire d'Agathe et d'Adrien, il y a aussi "un secret de famille"... Jean-Pierre Relier croit beaucoup en tout ce "transgénérationnel"... Au départ, je suis quelqu'un qui est très ouverte et sensible à tout cela, donc personnelement, j'ai beaucoup aimé ce livre, il m'a beaucoup touchée... Je suis convaincue, de part mon vécu et par celui de personnes proches, que oui, notre "état émotionnel" lors de la grossesse a une influence sur la personnalité profonde de nos enfants... Sans de là aucunement vouloir faire culpabiliser une mère, car bien entendu, dans la vie "on ne peut pas se mettre à l'abris de tout non plus"! Non, juste rester vigilante et être capable de "se protéger et protéger ce petit être que l'on porte". Etre capable de dire "non" ou "stop"! "Je me préserve, je préserve mon bébé"... Lors d'une conférence de Michel ODENT, la question était: "Trouveriez-vous judicieux que l'on propose aux futures mamans des cours de connaissance de la psychologie et de la physiologie du nouveau-né pour mieux comprendre "ses besoins de base" (Michel Odent) au moment de sa naissance, ainsi que vos besoins de base lors de votre accouchement? ( Shocked Vous allez me dire: "Mais avec quoi elle vient là? Laissez-moi vous expliquer le lien...) Pour moi, il y a un lien évident entre le message que RELIER veut faire passer et celui d'ODENT, c'est celui que j'appelle "La préparation de la layette" ( Shocked Hein? Là, elle devient complètement "maboule" quand elle part dans ses explications?! Non, non, je suis juste un peu "passionnée" et peut-être pas très claire dans mes explications! Embarassed ) Je m'explique donc: Notre société actuelle - qui, avouons-le est loin d'être un monde utopique pour nos bébés! - ne nous prépare absolument pas de la "bonne façon" à devenir mères... C'est "l'effet layette", lorsque l'on annonce que l'on est enceinte! On dirait que la priorité est mise sur "le fait d'avoir un beau bébé bien habillé dans une poussette high-tech que l'on promène partout avec fierté!" Notre société est "matérialiste". Notre société est un monde cruel pour ces petits bouts d'hommes qui ne sont pas du tout respectés et qui sont obligés de suivre notre "mode de vie effrénée"... C'est la sonnette d'alarme que tirent ces grands monsieurs, que ce soit Jean-Pierre RELIER, Michel Odent ou encore Frédérick LEBOYER... C'est un grand "attention" où va notre société avec des petits bébés ainsi "maltraités" bien avant leur naissance que crient ces messieurs... Un éveil aux consciences! (La France a pour le moment 20 ans de retard sur la Grande-Bretagne par exemple, en matière de respect de la physiologie des naissances...) J'en reviens au livre "Adrien ou la colère des bébés" où le Professeur parle également de toutes les souffrances du prématuré nouveau-né. Il nous fait voir "par les yeux du bébé" - un peu comme F. Leboyer dans "Une naissance sans violence" - comment celui-ci vit avec douleur tous ces gestes invasifs. Je cite ici un extrait du livre "Ne pleure plus bébé!" de C-S. Didierjean-Jouveau: Une étude faite en 2003 a par exemple suivi pendant les quatorze premiers jours de leur séjour en néonatalogie 151 nourrissons prématurés. Chacun d'eux subissait quotidiennement une moyenne de quatorze techniques invasives, avec un pic pendant les premiers jours. 26 des 31 procédures subies étaient estimées douloureuses (plus de 4 sur l'Echelle de douleur aiguë de nouveau-né, qui va de 0 à 10). Or moins de 35% d'entre eux bénéficiaient d'une analgésie au moins une fois par jour, et près de 40% n'avaient jamais bénéficié d'une analgésie pendant toute la durée du suivi... Et n'oublions pas que, dès la naissance, tout bébé subit un certain nombre d'examens et de "soins" particulièrement agressifs et invasifs, comme par exemple le passage de la sonde naso-gastrique.
Lili, oui, la grande prématurité est également "due au fait que l'on sauve ces bébés". Et les messages de Jean-Pierre Relier sont les suivants:
1. "Aimez-les avant qu'ils naissent", soyez à l'écoute des besoins profonds de vos bébés et vous éviterez déjà pas mal de catastrophes!
2. On a l'impression dans la société actuelle que la prématurité est devenue "banale"... NON! Ces petits prémas ont encore plus de besoins intenses! Nous devons être encore plus à l'écoute et attentifs à leur évolution.
Toujours selon le livre de C-S Didierjean-Jouveau, nos petits d'hommes, par rapport aux autres mammifères, lorsqu'ils naissent et durant une période d'environs 1 an, vivraient une période que l'on peut qualifier de "grossesse hors utérus"... Alors, imaginez un préma!!!
Pour te répondre (enfin! Razz ), Joséphine, je ne pense pas me souvenir - ayant prêté mon livre pour le moment - qu'il y ait vraiment des "détails" sur la venue au monde du petit "Adrien"... Mis à part que sa maman, "Agathe", en l'occurence, ait été prise de violentes douleurs, à 5 mois de grossesse, sur son lieu de travail, et transportée d'urgence en ambulance, à l'hôpital, pour accoucher prématurément de son petit bout...

Tout cela pour enfin en venir au fait que je pense sincèrement, qu'avant toute chose, loin de vouloir faire culpabiliser les mères, le message du Professeur est avant tout une mise en garde et un message d'amour pour nos petits d'hommes qui sont l'avenir!

Désolée d'avoir été un peu longue dans mes "élucubrations"! Embarassed Razz
avatar
Marina

Messages : 145
Date d'inscription : 27/04/2010
Age : 34
Localisation : Lot

Voir le profil de l'utilisateur http://melimelodesptitsblanpain.eklablog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Adrien ou la colère des bébés" du Pr Jean-Pierre RELIER

Message par Joséphine le Mer 12 Mai - 19:54

Par "détails" je voulais dire : les raisons de cet accouchement prématuré, genre un soupçon sur une maladie ou sur un problème de santé quelconque venant de la maman (pré-éclampsie, décollement précoce des membranes, malformation de l'utérus...autres antécédents ...). Aucune explication médicale donc pour cet accouchement ?

Ce long (^^) message m'a donné envie de lire ce livre en tous cas !
avatar
Joséphine

Messages : 97
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 28
Localisation : Périgueux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Adrien ou la colère des bébés" du Pr Jean-Pierre RELIER

Message par Marina le Mer 12 Mai - 20:08

Oups! Désolée, d'avoir "mal interprété" le "détails"! Embarassed Non, non pas de "détails" médicaux, vu que "ce n'est pas du tout le message que Jean-Pierre Relier veut faire passer dans cette histoire"! Mais bien l'impact des émotions, du stress, du "transgénérationnel",...
avatar
Marina

Messages : 145
Date d'inscription : 27/04/2010
Age : 34
Localisation : Lot

Voir le profil de l'utilisateur http://melimelodesptitsblanpain.eklablog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Adrien ou la colère des bébés" du Pr Jean-Pierre RELIER

Message par Lili le Mer 12 Mai - 21:57

En voilà une discussion intéressante!!
Merci pour les éclaircissements qui sont tout à fait lisible et pas trop longs (ne t'en fais pas!!)
Je rebondis sur ce que tu cites de M Odent qui propose en préparation à la naissance des cours sur la psychologie et la physiologie des bébés; J'ai un peu peur que ça nous refasse tomber dans une sur prise en charge de la grossesse et de la jeune maman qui selon moi devrait plutôt se laisser aller à son intuition et à son bon sens. N'est-on pas déjà assez bombarder de notion de physiologie du bébé dont on ne sait que faire à part nous faire nous poser des questions qui n'ont pas lieu d'être, quant à une formation en psychologie, j'ai peur que l'on soit obliger de rester dans des notions très primaires vu le temps que nous laisse une grossesse.
J'ai l'impression que c'est vouloir remplacer une sur médicalisation par une sur prise en charge d'un autre ordre. Je crois que chaque individu à un chemin à faire dans sa vie spirituelle (au sens large du terme, pas forcément au sens religieux) et qu'effectivement une grossesse nous ouvre une sacrée porte sur nous même. Mais c'est selon moi à chacune de vouloir ou non faire ce chemin si elle y est prête et encline à ce moment là.
Je trouverais terrible de voir imposer à toutes les femmes enceintes une consultation psy pour leur faire comprendre qu'on a toutes des problèmes à régler et qu'il faut le faire pour le bien de nos bébés.
Je suis d'accord que notre état émotionnel influe sur notre bébé quand nous sommes enceintes et même bien après. Mais ce bébé arrive dans une histoire propre à lui, avec des parents qui sont ce qu'ils sont à ce moment là.
Dolto disait que la conception d'un enfant vient à la fois du désir des parents (conscient ou inconscient) mais que l'enfant choisit aussi de venir au monde dans cette famille là avec ces parents là.
Alors je suis d'accord pour qu'il y est un accompagnement pour les femmes qui en émettent le besoin mais encore une fois c'est vraiment un chemin individuel qu'il ne faut pas forcer.
avatar
Lili

Messages : 425
Date d'inscription : 11/10/2009
Age : 35
Localisation : nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Adrien ou la colère des bébés" du Pr Jean-Pierre RELIER

Message par Marina le Jeu 13 Mai - 9:33

Lili, je suis d'accord avec toi qu'il ne faut pas aller dans des "extrêmes", que ce soit "d'un côté ou de l'autre"... On parle bien ici "de le proposer aux mamans", non de l'imposer bien sûr! Non, je voulais juste dire par là que ce soit dans les hôpitaux ou les magazines,... Je trouve que l'on informe encore peu, trop peu les mamans - enfin, avec le maternage proximal,... On voit bien que de plus en plus de mamans se posent des questions et que les mentalités évoluent - sur des choses qui me paraîssent tellement "essentielles"! ... Par exemple, quand j'ai accouché de mes deux premiers enfants, en hôpital, j'aurais bien aimé savoir "qu'il existait autre chose" (maisons de naissance, sages-femmes). J'aurais bien aimé qu'on me dise aussi que la péridurale prive bébé de toutes les "bonnes hormones de maman"... Enfin, je veux dire par là qu'il y a une désinformation et que je trouve que les mères devraient "pouvoir choisir librement en connaissance de cause". Car pour le moment on informe sur "ce que l'on veut bien informer" surtout pour la facilité (du gynéco,...) et pour la rentabilité (des hôpitaux, de leurs machines,...) Mais heureusement que les alternatives "percent de plus en plus"!!! Bravo à toutes celles qui luttent pour un changement et un monde meilleur! I love you
avatar
Marina

Messages : 145
Date d'inscription : 27/04/2010
Age : 34
Localisation : Lot

Voir le profil de l'utilisateur http://melimelodesptitsblanpain.eklablog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Adrien ou la colère des bébés" du Pr Jean-Pierre RELIER

Message par Marina le Jeu 13 Mai - 9:39

(Rhô, Lili! - RAV avec cette discution! - mais j'avais pô bien fait attention à ton image d'avatar!!! I love you Je me ferais bien offrir un petit massage comme ce p'tit minou! I love you En plus, les chats quand ils "pétrissent" avec leurs petites pa-pattes, c'est trop mimi!!!)
avatar
Marina

Messages : 145
Date d'inscription : 27/04/2010
Age : 34
Localisation : Lot

Voir le profil de l'utilisateur http://melimelodesptitsblanpain.eklablog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Adrien ou la colère des bébés" du Pr Jean-Pierre RELIER

Message par Lili le Jeu 13 Mai - 14:16

Merci pour l'avatar, je le trouve mimi et le minou qui se fait masser ressemble au mien. Et puis je suis kiné alors le massage c'est mon truc.
Very Happy
Pour ce qui est de l'information donnée aux mamans, je pense que l'on est dans un monde où si on la cherche, on la trouve. Mais celà fait aussi partie du chemin de chacune. Il faut avoir envie d'être informé pour recevoir tout ça!! Certaines femmes sont plus rassurées de n'avoir qu'un son de cloche quitte à y réfléchir après et à faire les démarches pour avoir un autre son de cloche ensuite.
Peut-être que pour tes premiers bébés, tu n'étais peut-être pas prête à avoir cette réflexion là. Si tu avais été déjà dans cette réflexion, les infos tu serais aller les chercher par toi même. Ce que tu as certainement fait par la suite... Alors pourquoi pas à ce moment là??
Je pense que l'on évolue toutes dans nos projets de naissance, avec l'expérience et avec nos ressentis, pas forcément avec les infos que l'on nous donne, mais plutôt avec les infos que l'on va chercher!!
Qu'en penses-tu?
avatar
Lili

Messages : 425
Date d'inscription : 11/10/2009
Age : 35
Localisation : nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Adrien ou la colère des bébés" du Pr Jean-Pierre RELIER

Message par Marina le Jeu 13 Mai - 17:42

Merci pour ta réflexion, Lili. Waw, et bien là, tu me fais faire une sacrée "remise en questions"! Il est vrai qu'à l'époque, j'ai "fais comme tout le monde sans réfléchir plus loin"... Prendre la gynéco "la plus proche", l'hôpital "le plus proche", l'école "la plus proche" pour la 1ère rentrée scolaire de mon aîné... Et CRAC, il se trouve que tout cela a fini par des évènements catastrophiques qui m'ont poussés "à chercher plus loin"! ...Mais, je ne sais pas comment cela se passe en France? Mais, ici, en Belgique, beaucoup de mamans ignorent qu'on peut par exemple se faire suivre durant sa grossesse par une sage-femme au lieu d'une gynéco... Oui, bien sûr qu'on évolue avec son vécu,... Et heureusement qu'on en apprend tous les jours encore!!! Mais, je suis et reste persuadée, connaissant ma sensibilité, que si une maman, une tante, une amie ou toute autre personne m'avait "parlé des possibilités" ou "mise en garde", cela aurais déjà "ouvert une porte", même si je n'aurais peut-être pas directement fais ces choix-là... Vois-tu? Enfin, je ne vais pas m'épandre trop car je suis ici un peu hors-sujet avec "Adrien ou la colère des bébés"!!!
avatar
Marina

Messages : 145
Date d'inscription : 27/04/2010
Age : 34
Localisation : Lot

Voir le profil de l'utilisateur http://melimelodesptitsblanpain.eklablog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Adrien ou la colère des bébés" du Pr Jean-Pierre RELIER

Message par melo le Ven 28 Mai - 14:04

Ayé j'ai acheté ce livre, ton résumé Marina et la discussion qui s'en est suivi m'ont bcp interessé, on en reparle dès que je l'ai lu (j'ai pris le concept du continuum aussi Very Happy )
avatar
melo

Messages : 1024
Date d'inscription : 21/08/2009
Age : 34
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/mali_melo

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Adrien ou la colère des bébés" du Pr Jean-Pierre RELIER

Message par Marina le Ven 28 Mai - 14:22

Super, Melo, j'espère qu'ils te plaîront! J'en ai encore quelques-uns à mettre sur le forum! Je trouve ça tellement super de pouvoir partager ce genre de lectures! Very Happy
avatar
Marina

Messages : 145
Date d'inscription : 27/04/2010
Age : 34
Localisation : Lot

Voir le profil de l'utilisateur http://melimelodesptitsblanpain.eklablog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Adrien ou la colère des bébés" du Pr Jean-Pierre RELIER

Message par melo le Ven 28 Mai - 21:46

J'ai commencé le livre, je suis completement remuée... j'en suis seulement au début, l'accouchement vécu par le bébé, pfff c très très dur. C'est un traumatisme affreux, je m'en doutais bien sur mais là c'est extremement fort, j'avais les larmes aux yeux en pensant à Lou... quand je pense qu'il a du etre intubé pour aspirer le méconium qu'il avait avalé...
En tout cas je te remercie de m'avoir permis de connaitre ce livre Marina !
avatar
melo

Messages : 1024
Date d'inscription : 21/08/2009
Age : 34
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/mali_melo

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Adrien ou la colère des bébés" du Pr Jean-Pierre RELIER

Message par Marina le Ven 28 Mai - 21:57

Tout comme toi, ce livre m'a bousculée... Le Professeur Jean-Pierre RELIER nous met vraiment à la place de ce bébé, de son ressenti... Et on ne peut en être que submergé de cette émotion, cette douleur de mère que l'on ressent face à la souffrance d'un bébé... C'est énorme, très fort...

Heureuse de t'avoir permis de connaître ce livre! I love you
avatar
Marina

Messages : 145
Date d'inscription : 27/04/2010
Age : 34
Localisation : Lot

Voir le profil de l'utilisateur http://melimelodesptitsblanpain.eklablog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Adrien ou la colère des bébés" du Pr Jean-Pierre RELIER

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum