Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 52 le Jeu 12 Mar - 18:13
Statistiques
Nous avons 473 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Mali

Nos membres ont posté un total de 12477 messages dans 961 sujets
Mots-clés

Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de maternage proximal sur votre site de social bookmarking

Conservez et partagez l'adresse de maternage proximal sur votre site de social bookmarking

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

Mon accouchement , une loooooooongue aventure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon accouchement , une loooooooongue aventure

Message par Jenny le Mer 9 Juin - 3:44

Le récit de mon accouchement.
J´aime bien raconter mon accouchement. D´abord parce que j´ai bien aimé, et ensuite, comme je l´ai déjà lu et pensé, parce que qu´il y a comme un tabou (c´est mon impression9 sur ce moment si merveilleux de la vie d´une femme, d´un couple et d´un enfant. Je conçois tout à fait que l´on veuille également le garder pour soi, soit parce que ça a pu être traumatisant, soit parce que cela fait partie de l´intime profond.

Je suis de nature très ouverte, je livre volontiers mes sentiments, et ce passage de ma vie ne fait exception.

Je plante le décor : Cuenca, 3ème ville d´Equateur, environ 500 000 habitants. Taux de fécondité élevé, voir des femmes enceinte n´est pas rare du tout, et les enfants courent partout ! Taux de naissance par césarienne, environ 25%. C´est énorme mais c´est la réalité. Pourquoi ? La césarienne est un acte chirurgical, donc ça rapporte plus au médecin. Dans un pays ou finalement peu de personnes bénéficient de l´équivalent de la sécurité sociale française, qui, de toute façon, prodigue des soins que l´on m´a fortement déconseillés.
Bref, ma première préoccupation, dès le début de grossesse, trouver un médecin ou une clinique ou la césarienne n´est pas le passage obligatoire. On m´a recommandé une clinique géniale, accouchement dans l´eau, naissance naturelle dans le respect des protagonistes. Le hic, c´est à la capitale. N´ayant ni famille ni amis là-bas, on a rapidement éliminé la possibilité.
Heureusement, on nous a conseillé un gynéco pro accouchement naturel, et qui a recours à la césarienne qu´en cas de nécessité absolue. Super sympa. Ici c´est le gynéco qui « accouche ». Pas de sage-femme.

Ce que j´ai aimé. Ma grossesse : super tranquille, aucun problème, peu de désagréments,, la forme jusqu´au bout. Le suivi de grossesse : pas de médicalisation à outrance, pas de tests inutiles, de prise de sang à tout bout de champ. L´accouchement.

Lundi 22 mars, vers 21h, je m´apprête à dormir, et la je sens une sorte de craquement et je sens du liquide s´échapper. Je saute (presque) du lit, et je dis à mon mari que je crois que je perds les eaux. Mon corps s´est mis à trembler de façon incontrôlable (mélange de peur et d´émotion « c´´est pour maintenant, tout de suite, aaaahhhh, qu´est-ce que je fais ?? !!!!! »). Mon mari plus tranquille téléphone au gynéco qui lui dit que ´on se voit le lendemain matin, dormez tranquillement, c´est le « tampon muqueux » (pas sûre de la traduction). Ah oui, on nous avait expliqué tout cela dans les cours de préparation. Il en de bonne, je suis peut être sur le point de rencontrer ce bébé dont on n´a pas voulu connaître le sexe, que l´on attend depuis 9 loooooonnnnnnggs mois, et je dois essayer de dormir tranquillement !

Le lendemain, visite donc, les pertes ont continuées, j´ai des contractions indolores. Le doc me dit « on se voit cette nuit ». Ok. Je rentre tranquille, je sais que c´est pour très bientôt, quelle joie !!! La journée se déroule normalement, la soirée aussi et je m´endors…..jusqu´au lendemain. Dans la matinée, un coup de téléphone, mon gynéco qui prend des nouvelles. Tout va bien, quelques pertes légères, les contractions continuent toujours indolores. Il me dit de passer le voir dans la matinée. Echographie pour s´assurer que le bébé a suffisamment de liquide amniotique autour de lui. Tout est normal, la poche des eaux n´est pas percée. Le col n´a pas bougé : faux travail.

Bon. Je sais que c´est imminent, mais pas non plus pour la journée…….nous sommes mercredi. Status quo jeudi et vendredi. Samedi dans la nuit, des contractions douloureuses m´ont empêchées de fermer l´œil. Je minute, mais c´est toutes les 20 minutes. On a encore le temps. Dans la journée, des contraction mais irrégulières, douleur soutenable. Dimanche, rebelote, des contraction douloureuse qui ne m´ont pas laissées me reposer.

Lundi les contractions se précisent (enfin), mais toujours irrégulières. Visite chez le gynéco. Le col a à peine bougé. Quelle déception !
La journée défile au rythme irrégulier des contractions dont je note scrupuleusement l´heure et l´intensité. Toutes les 4 minutes, toutes les 3 minutes, toutes les 5 minutes….parfois fortes, parfois non.

La suite demain...
avatar
Jenny

Messages : 240
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 39
Localisation : Equateur

Voir le profil de l'utilisateur http://enbilinguie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon accouchement , une loooooooongue aventure

Message par matou - Anaëlle le Mer 9 Juin - 9:16

hhhhhaaaaaaaa! ça c'est cruel!!! je suis prise par ton récit et pof!!!la suite demain! tongue
je suis dans ce cas en ce moment.... mon terme est dimanche mais depuis cette nuit quelques contractions plus fortes que jusqu'à présent! mais pas de perte du bouchon muqueux (en tout cas je ne m'en suis pas aperçue et comme pour mon aînée je l'avais perdu sous la douche je me dis que c'est peut être le cas pour celui là)....
à demain donc si je suis toujours là sinon... plus tard. Very Happy
avatar
matou - Anaëlle

Messages : 887
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 39
Localisation : cholet

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon accouchement , une loooooooongue aventure

Message par lunatique le Mer 9 Juin - 16:49

On veut la suite !! ;-), quelle chance d'avoir autant de souvenirs de ce moment! Hélas mon accouchement a tellement été éprouvant que j'ai presque tout oublié, je vais demander au papa de se pencher sur la question.
avatar
lunatique

Messages : 756
Date d'inscription : 02/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon accouchement , une loooooooongue aventure

Message par pauline le Jeu 10 Juin - 0:42

un ptit plaisir de lire ce récit pendant une période de creux Smile
maintenant je vais au dodo... il va se réveiller dans 1H et 20 min drunken
avatar
pauline

Messages : 433
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 28
Localisation : nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://souslecoude.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon accouchement , une loooooooongue aventure

Message par Jenny le Jeu 10 Juin - 1:57

Et voilà la suite!

Mon mari s´absente dans l´après-midi, et là pour mieux supporter les contractions, je commence à vocaliser « ah ah ah ah » ou « ah » dans les graves, dans les aigus, j´essaie des « om », mais les « ah ah ah ah » m´aident plus.
Mon mari reviens, j´en suis au même stade. La soirée s´annonce, et là je craque. Je fonds en larme. Je me demande comment je vais pouvoir accoucher si je passe une troisième nuit sans dormir, je me souviens lui avoir « comment je vais faire ? ». Je ne voulais pas de césarienne. Heureusement il m´a aider à me calmer, et me propose une promenade. Il faisait nuit (19h environ), et l´air était frais le long de la rivière, il n´y avait que de rares personnes sur le petit chemin qui la borde. Je devais m´arrêter à chaque contraction, je me pliais presque en deux.
Nous sommes rentrés à la maison, nous avons grignoté un petit bout, et puis nous avons appelé le gynéco. « Quand est-ce que l´on sait que c´est le moment de partir pour la clinique ? » « - Venez quand vous n´en pourrez plus (traduction, mais je le cite textuellement !).Mon mari notais les contractions, je commençais à tourner en rond, je ne savais plus quoi faire. J`ai recousu ma pantoufle, ça fera mieux à la clinique ! Mon mari me regarde éberlué, « tu crois que c´est le moment de faire ça ? ». Je cherchais à m´occuper l´esprit et les mains afin de ne pas me poser de trop questions, bien que j´ai plutôt l´impression maintenant que j´étais dans un état second. Je savais que ça allait être pour très bientôt, le lendemain sûrement. Et puis les contractions étaient quand même très rapprochées, et quand même bien douloureuses. Ne sachant plus que faire, je dis à mon mari que l´on y va (je ne voulais pas y aller trop tôt, ça doit être encore pire de passer ces heures dans un endroit étranger). Je veux me lever et là je me sens super mal, prise de nausée. Plus de doute, on doit y aller. On appelle une dernière fois le gynéco : « on pars pour la clinique » « - Je vous rejoins là-bas. »
On arrive un peu avant minuit, le 29 mars. Il n´y a personne dans cette clinique, deux ou trois infirmières, un médecin de garde et mon gynéco. Il écoute le cœur du bébé, tout va bien. Dit à l´infirmière de ne pas me poser de cathéter. Il m´examine. J´avais tellement peur qu´il me dise que je ne suis dilatée qu´à 2 ou 3 (là je crois que j´aurais craqué pour de bon). Dilatée à 5 – le grand soulagement. Mais sans me prévenir, je sens quelque chose qui me pique une lèvre (il a eu un petit geste maladroit, ce fut très léger, mais je ne m´y attendais pas d´où ma surprise), je lève la tête je le vois tenant une sorte de pince, et il me dit qu´il vient de percer la poche de liquide amniotique. Là j´avoue avoir ressentit de la peur tout d´abord – « et mon bébé ? ». Il m´a rassurer tout ira bien, c´est pour accélérer le travail. Et de la frustration, et comme une trahison, j´aurais préféré qu´il me prévienne de son geste.
On m´aide à me rasseoir, et là, flouch, le liquide amniotique s´épand. Impressionnant j´avais l´impression que ça ne s´arrêtait pas.

Le travail continue, il nous laisse seuls avec mon mari « appelez-moi s´il y a du nouveau ». Les contractions se suivent et se ressemblent. Je soufflais comme un cheval, comme on m´avais dit au cours de préparation.
Le gynéco reviens, écoute le cœur de bébé, tout va bien. « Prévenez-moi quand vous aurez envie de pousser. »
mais je ne sais pas moi, si j´ai envie de pousser. Un peu de temps s´écoule, je suis debout, je m´agrippe au bord du lit, puis finalement je me mets à 4 pattes sur le lit, un oreiller sous la tête. Je crois que j´ai comme une sensation d´envie de pousser….je n´étais pas sûre, je pousse un peu pour voir. On appelle le gynéco. Il me dit que je fais du bon travail et s´assoit su r le lit à mes côtés et commence à discuter avec mon mari, comme si de rien n´étais. Je crois m´être jointe à la conversation entre deux contractions, je ne sais plus. au bout d´un moment, il me dit de me mettre debout et de m´accroupir quand je sens la contraction pour pousser plus efficacement, et demande à mon mari de m´aider.
Au bout d´un moment, il nous dit qu´il va appeler le pédiatre pour qu´il vienne à la clinique. Il appelle l´infirmière pour qu´elle me prépare pour la salle d´accouchement.
Je continue l´enchainement, debout-contraction- accroupie-pousser 2 fois-debout. Soudain, le gynéco me dit que ça y est, c´est le moment, il faut monter sur la table. Par chance, je ne suis pas allongée, mais presque assise, c´est une table inclinée. Je sais que le grand moment approche ! Le pédiatre arrive, je pousse, j´attends la prochaine contraction. Les docs parlent football, « j´ai une contraction là je pousse ? » »- Evidemment, me dit le gynéco roulant son tabouret vers la table d´accouchement !
Je pousse « plus que deux ou trois poussées, allez-y ». Je n´en peux plus, je suis épuisée, « allez encore une ou deux poussées », je vois le pédiatre sur mon ventre (j´ai vraiment eu l´impression qu´il m´appuyait sur le ventre, mon mari m´a dit plus tard que non, il « n´appuyait » pas sur mon ventre pour aider à faire sortir le bébé). Soudain je sens passer la tête, « poussez encore », puis le reste du corps. Et je vois ce petit être tout bleu, je m´écrie « c´est un garçon ! », on lui aspire le nez la bouche et on me le pose sur moi. Il est 3h30, le 30 mars (la dpa !).Je regarde mon mari et je rie et je pleure de joie et d´émotion. Mon mari coupe le cordon, on emmène Albert, je dis à mon mari d´aller avec lui. A ce moment-là je me rends compte que j´ai eu droit à une petite épisiotomie (j´apprendrais plus tard que c´est parce que les épaules sont restées coincées, mes poussées n´étaient plus assez efficaces sur la fin…).

Ce fut un moment agréable, car on avait la clinique pour nous tous seuls (il faut dire que c´est une toute petite clinique), et l´ambiance feutrée de la nuit me convenait tout à fait.

A 15h30, le 30 mars (soit 12h après) nous étions de retour à la maison. Et une autre aventure commençait!
avatar
Jenny

Messages : 240
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 39
Localisation : Equateur

Voir le profil de l'utilisateur http://enbilinguie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon accouchement , une loooooooongue aventure

Message par lunatique le Jeu 10 Juin - 12:03

Quel bel accouchement !
Peut-être que dans l'hôpital où tu as accouché ils préfèrent la césarienne comme ça le toubib n'a pas besoin de se taper une nuit de travail.
Et donc tu es rentrée la lendemain chez toi ? Le retour c'est bien passé?
avatar
lunatique

Messages : 756
Date d'inscription : 02/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon accouchement , une loooooooongue aventure

Message par pauline le Jeu 10 Juin - 12:32

I love you
avatar
pauline

Messages : 433
Date d'inscription : 23/08/2009
Age : 28
Localisation : nantes

Voir le profil de l'utilisateur http://souslecoude.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon accouchement , une loooooooongue aventure

Message par Jenny le Jeu 10 Juin - 21:02

Le retout a été un peu bizarre, je ne m´attendais pas à être envoyée chez moi si tôt! La fatigue et l´euforie ont fait que je n´ai pas atterri avant deux ou trois jours en fait!
avatar
Jenny

Messages : 240
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 39
Localisation : Equateur

Voir le profil de l'utilisateur http://enbilinguie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon accouchement , une loooooooongue aventure

Message par Zane le Dim 27 Mar - 19:55

C'est bien agréable de lire un récit d'accouchement qui se passe en Equateur ! En plus à un an près, on est dans les mêmes dates... Ce qui me tracasse c'est que la DPA française (41 SA) et équatorienne (40 SA) diffèrent, toi ça correspondait à la date équatorienne ?
avatar
Zane

Messages : 210
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 37
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon accouchement , une loooooooongue aventure

Message par Jenny le Lun 28 Mar - 1:23

Oui, j´ai accouché le jour prévu par le gynéco : le 30 mars....1 an déjà dans trois jours....
Mais j´ai connu une française pour qui les DPA différaient de près de 3 semaine et la dpa française a eu raison pour elle....je crois qu´il y a une marge et que le bébé - si tout va bien - arrive quand il est près et fait fi des dpa!!!
avatar
Jenny

Messages : 240
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 39
Localisation : Equateur

Voir le profil de l'utilisateur http://enbilinguie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon accouchement , une loooooooongue aventure

Message par Zane le Lun 28 Mar - 18:32

Mercredi va être une journée chargée en émotions j'imagine !
Je suis tout à fait d'accord avec toi que le bébé pointera son nez quand il le voudra bien. Mais ce qui me chagrine, c'est que s'il ne le fait pas une semaine après la DPA équatorienne, le gynéco va entamer le protocole de déclenchement alors qu'en France j'aurais eu une semaine de rab encore. Et je n'aimerais pas être déclenchée... Mais pas de panique, on en est pas encore là !
avatar
Zane

Messages : 210
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 37
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon accouchement , une loooooooongue aventure

Message par Jenny le Mar 29 Mar - 5:07

Non, pas de panique, il faut se dire que tout ira bien...et si il y a des couacs, il faut les aborder le moment venu, rien ne sert de tracer des plans sur la comètes et se stresser sans raison.
Bonne fin d´attente!
avatar
Jenny

Messages : 240
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 39
Localisation : Equateur

Voir le profil de l'utilisateur http://enbilinguie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon accouchement , une loooooooongue aventure

Message par Zane le Lun 4 Avr - 21:20

En effet, pas de panique puisque Victor est arrivé pile à la date indiquée par mon gynéco équatorien (31 mars)... Je raconterai tout ça très bientôt... Faut juste que je sorte la tête de l'eau !
avatar
Zane

Messages : 210
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 37
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon accouchement , une loooooooongue aventure

Message par matou - Anaëlle le Lun 4 Avr - 21:31

bienvenu Victor! cheers
Profitez bien de ces rencontres toutes nouvelles et bonne route sur ce chemin commencé il y a 9 mois Very Happy
avatar
matou - Anaëlle

Messages : 887
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 39
Localisation : cholet

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon accouchement , une loooooooongue aventure

Message par Zane le Lun 4 Avr - 21:41

merciiii !!! cat
avatar
Zane

Messages : 210
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 37
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon accouchement , une loooooooongue aventure

Message par Jenny le Mar 5 Avr - 2:02

Bienvenue à Victor.
Ils sont trop forts ces gynéco équatoriens!!! albino
avatar
Jenny

Messages : 240
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 39
Localisation : Equateur

Voir le profil de l'utilisateur http://enbilinguie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon accouchement , une loooooooongue aventure

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum