Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 52 le Jeu 12 Mar - 18:13
Statistiques
Nous avons 473 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Mali

Nos membres ont posté un total de 12477 messages dans 961 sujets
Mots-clés

Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de maternage proximal sur votre site de social bookmarking

Conservez et partagez l'adresse de maternage proximal sur votre site de social bookmarking

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

Un moment incroyable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un moment incroyable

Message par IlonaG le Mar 19 Juil - 22:02

J'ai moi aussi envie de vous faire part de ces moments magiques... Que d'émotions une naissance !
Ceal faisait 1 semaine tout juste que j'avais arrêté de travailler. Dimanche 19 septembre, nous avions fêté les 30 ans de mon mari (né quelques jours avant). J'étais restée très tranquille, tout le monde voulant faire à ma place. Je me sentais en pleine forme, ma grossesse se passait à merveille, et j'allais enfin avoir le temps de préparer l'arrivée du bébé. Ce soir là, alors que tous les invités étaient partis, j'ai dis à mon mari que je n'avais pas du tout envie qu'il aille au travail le lendemain (présentiment ?) Vers 1h du matin, je me réveille, quelque chose n'est pas normal. Je vais aux toilettes, je sens du liquide couler doucement, et dans les WC, ça coule beaucoup... serais-je en train de perdre les eaux ? Je retourne me coucher, et sens une 1ère contraction, puis rès vite une 2ème, une 3ème... Je réveille mon mari "Si je te dis que c'est pour aujourd'hui ? - Hein ??? Mais c'est trop tôt !" Je me dis, pas de panique, tout ira bien. Le hic, c'est que j'avais encore plusieurs prépa à l'accouchement à faire... (Nous sommes 5 semaines avant terme) Nous sortons tous les bouquins, je note l'heure à chaque contraction, et le temps que chacune dure. Dès le départ, les contractions sont régulières, toutes les 3 minutes et durent bien 30". D'après les livres, il faut partir. Mais je ne veux pas, je sens qu'on peut attendre encore. Je suis si bien ici ! J'essaie de joindre ma sage-femme pour avoir des ocnseils, mais bien sûr, à cette heure, elle ne répond pas. Je n'ai qu'une envie, qu'elle arrive et que l'accouchement se fasse tranquillement, à la maison. Mais un accouchement à domicile, ça se prépare ! Et de toute façon, c'est trop tôt, c'est quand même risqué. Je gère très bien les contractions, de différentes façon. Le ballon me soulage vraiment (j'ai la chance d'en avoir un!) J'essaie de préparer ma valise, mais c'est dur, c'est tellement épuisant ! Mon mari m'aide, et fait en même temps la liste de tout ce qu'il faudra acheter !! Je pense qu'il faut partir, mais je veux prendre une douche avant. Il est environ 7h30 quand nous partons. Les contractions sont toujours régulières, toutes les 3min, mais durent un peu plus. Pendant le trajet, je fais un exo conseillé par ma sage-femme, et me relâche bien entre chaque contraction. Je gère, je suis contente. Y'a des bouchons ! Demi-tour, on prend les petites routes. On arrive vers 8h15 peut-être (je ne sais plus vraiment!) On nous guide, faut faire une analyse d'urine, se peser, enfiler une chemise... Mon col est à 3. C'est tout ?? Ah ben j'aurais su, je serais restée encore chez moi ! Monitoring, tout va bien. On m'envoie l'anesthésiste (ben j'avais pas encore eu mon rendez-vous). J'aimerais me passer de la péri, mais je suis pas sûre, en tous cas l'avoir le plus tard possible. "Ok, vous m'appelerez si vous avez besoin de moi". C'est dur de parler ! Mon mari montre à la sage-femme un brouillon de projet de naissance... Pas eu le temps de faire mieux... Elle est d'accord, je ne demande pas l'impossible. On m'informe aussi que nous sommes 6 en même temps, et que du coup, les sage-femme ne sont pas très dispo. Je reste seule avec mon mari. Il a réussi à joindre ma sage-femme qui lui donne quelques bons derniers conseils. C'est dur, j'en peux plus d'être allongée. Ca fait 3/4 d'heure environ, me dit-il. Il appelle quelqu'un qui me débranche et je me rends aux toilettes. Quel soulagement de marcher ! Mais d'un coup, les contractions ne sont plus tenables, mon mari me porte à moitié pour retourner dans la salle. Je file à 4 pattes sur le ballon, qui me faisait tant de bien. Mais une énorme envie de pousser survient," je me fais caca dessus" je pense, et quelle douleur, ça brûle !! Encore une fois, "appelle-les, vite, ce n'est plus tenable" La sage-femme arrive et me lance "mais c'est normal le bébé sort ! Montez sur la table ! -C'est trop tard pour la péri je suppose - ah, vous la voudriez maintenant ?! -mais on ne saist pas ce que ça fait...Je peux rester à 4 pattes ? -Non, je dois vous examiner, mettez-vous sur le dos" Et les choses accelèrent. Ma chemise est tombée, mais j'en veux pas, m'en fous d'être nue. On me place les pieds en l'air (tout ce que je voulais pas !) et on me dis de pousser. Je souffle en poussant, mais on me dit que ça va pas, qu'il faut bloquer la respi (on ne m'a pas appris, mais après j'ai su que j'avais raison, et je leur en ai un peu voulu) - Non, ne montez pas le bassin, mais ne poussez pas maintenant, quand on vous le dit ! Un moment je ris en moi, on se croirait dans la chanson "Ma chouette". Le gynéco arrive, il veut faire une épisio "Non, pas d'épisio !" mais on ne m'écoute pas. Et la ventouse en plus ! Mon mari m'encourage, il voit la tête. Ca y est, très vite, bébé est là...(9h44, finalement, il était temps que je parte ;-) ) mais la sage-femme l'emporte avec elle "Mais je ne peux pas l'avoir un peu contre moi ?? - Vous ne vous rendez pas compte, elle est trop petite !" Elle me la montre très vite, je l'embrasse sur le front, elle s'en va... La sage-femme reviendra par la suite discuter avec moi de cette fin d'accouchement, complètement opposée à mes désirs et assez violente. Ma fille va bien, c'est l'essentiel. Je suis sur un petit nuage, tellement heureuse tout de même ! Au bout de 2h, je retournerai dans ma chambre et on m'apportera enfin mon bébé. Comme elle est belle, je n'en reviens pas qu'elle soit si belle ! Je suis en pleine forme (les soignants n'en reviennent pas de mon dynamisme). J'ai le droit de la prendre en peau à peau autant que je le veux, mais la nuit, elle doit regagner la pouponnière en couveuse (elle pèse 1,960 kg). Je l'aime déjà tellement !

IlonaG

Messages : 182
Date d'inscription : 05/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un moment incroyable

Message par matou - Anaëlle le Mar 19 Juil - 22:23

wouaw! quelle aventure! merci pour ce partage! Tout est allé bien par la suite?
avatar
matou - Anaëlle

Messages : 887
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 39
Localisation : cholet

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un moment incroyable

Message par matou - Anaëlle le Mar 19 Juil - 22:24

"ma chouette" j'aime beaucoup aussi albino
avatar
matou - Anaëlle

Messages : 887
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 39
Localisation : cholet

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un moment incroyable

Message par Lili le Mar 19 Juil - 22:55

ça m'épate toujours comme dans le fond, on peut garder de l'humour alors qu'on est en train d'avoir mal!! Il y a des trucs qui nous passent par la tête à ce moment là, c'est trop marrant quand on y repense!! Encore une belle naissance bien racontée, bravo IlonaG
avatar
Lili

Messages : 425
Date d'inscription : 11/10/2009
Age : 35
Localisation : nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un moment incroyable

Message par IlonaG le Mer 20 Juil - 22:36

Oui, tout s'est bien passé ensuite. Elle n'avait pas la force de téter alors j'ai tiré mon lait pour lui donner en biberon. Ca ne l'a pas empêché de bien téter par la suite, je n'ai même jamais réussi à lui redonner le biberon quand j'ai repris le travail ! C'est le comble ! Sinon dès le 2ème jour, ils ont mis la couveuse dans ma chambre (on a été séparé les 2 premières nuits sauf pour l'heure du biberon) et je l'avais en peau à peau toute la journée quasiment ! Aucun problème de santé ! Au bout de 2 semaines, nous avons pu rentrer à la maison, et ma sage-femme a continué le suivi.

IlonaG

Messages : 182
Date d'inscription : 05/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un moment incroyable

Message par Zane le Jeu 21 Juil - 9:46

C'est super que tu pouvais tirer ton lait à la maternité et que tu l'as eue avec toi dès le 2° jour ! Victor est né à terme mais hypoglycémie importante à la naissance donc sous perf à la pouponnière 1 jour et deux nuits. Je pouvais venir l'allaiter mais quand on me disait de venir c'était jamais le bon moment pour lui donc il recevait des biberons ce qui me rendait malade ! L'idée de tirer mon lait ne m'a même pas traversé l'esprit ! Heureusement qu'il a bien tété à la maison... Mais qu'est-ce que c'est dur de ne pas avoir nos bébés tout de suite avec nous... Même 2 nuits, ça m'a rendue très malheureuse... Surtout qu'il est né à minuit et qu'ils l'ont emmené faire les tests, et on ne me l'a pas ramené, j'avais aucune explication, y avait plus personne, j'ai du choper un homme de ménage à 4h du mat pour qu'il cherche une infirmière, laquelle m'a dit que Victor devait rester à la pouponnière mais ne m'a pas dit pourquoi (ou me l'a dit mais j'ai rien du comprendre comme mon espagnol est encore débutant), bref je suis devenue dingue jusqu'au lendemain quand mon mari a enfin eu le fin mot de l'histoire...
avatar
Zane

Messages : 210
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 37
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un moment incroyable

Message par christelle le Jeu 21 Juil - 10:08

waouh quelle histoire et quelle force!! bravo à toi et à ta fille!
avatar
christelle

Messages : 635
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 38
Localisation : dordogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un moment incroyable

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum