Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 52 le Jeu 12 Mar - 18:13
Statistiques
Nous avons 473 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Mali

Nos membres ont posté un total de 12477 messages dans 961 sujets
Mots-clés

decalotage  

Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de maternage proximal sur votre site de social bookmarking

Conservez et partagez l'adresse de maternage proximal sur votre site de social bookmarking

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

Péridurale (ou pas) et peur de l'expulsion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Péridurale (ou pas) et peur de l'expulsion

Message par tomateopiment le Mer 26 Oct - 16:32

Bonjour à toutes,

Me voici à 4 mois et demi de grossesse... et je commence évidemment à y penser !

En réalité, j'ai déjà plutôt une préférence pour "sans péridurale". J'en ai eu une pour mon premier accouchement et j'ai détesté le moment de la pose. J'ai trouvé ça douloureux et très désagréable. Elle m'a quand même soulagée même si j'ai eu un effet de latéralisation : partie droite du corps totalement insensibilisée et partie gauche douloureuse car l'accouchement était long et la seule position où ma fille ne souffrait pas était lorsque moi j'étais allongée sur le côté droit (déclenchement avec un col pas mur = travail très long ) et je n'ai pas eu mal pour l'expulsion, en dépit d'une déchirure et une épisiotomie (oui oui je fais partie des chanceuses qui ont eu les deux Wink )

Du coup, y'a plein de facteurs qui me font pencher pour un accouchement sans péridurale mais... -et arrive le moment où je sollicite vos témoignages et/ou avis ! -... j'ai peur de l'expulsion, de la douleur de l'expulsion à proprement parler et aussi d'une déchirure potentielle sachant que j'en ai déjà eu une. Même si j'ai bien conscience que dans une position physiologique le périnée n'est tendu à l'horizontale comme dans la position "gynécologique" allongée sur le dos avec les pieds dans les étriers... Et si jamais déchirure il y a quand même, sera t-il possible d'avoir une anesthésie locale pour qu'on me "recouse" ? (désolée pour les détails gore)

Y'en a t-il parmi vous qui craignent ou craignaient particulièrement ce moment ?


Dernière édition par tomateopiment le Mer 26 Oct - 16:39, édité 1 fois (Raison : correction du titre + ajout au texte)
avatar
tomateopiment

Messages : 32
Date d'inscription : 21/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Péridurale (ou pas) et peur de l'expulsion

Message par matou - Anaëlle le Mer 26 Oct - 16:45

ciao Tomateopiment
pour mon exp, j'ai vécu mes 2 accouchements sans péridural. Ma fille a été déclenché... j'ai eu trois point pour une déchirure mais je n'ai pas "sentie" la déchirure, juste la tête qui passait (ma fille faisait 3kg450), je me souviens que tout de suite après j'ai eu cette pensée :" pas de soucis pour le second".
De fait pour mon fils qui est venu sans l'aide de personne j'ai eu une déchirure mais c'était juste au même endroit que pour ma fille car c'est une zone fragilisée c'est tout. Mon fils faisait 3kg 970. De même que pour ma fille je n'ai pas senti la déchirure mais juste la tête qui passait. Je vais paraître maso mais même si cela fait mal je ne regrette rien, c'est un sentiment difficile à expliquer. Perso j'ai accouché pour mes deux de côté car c'est comme cela que je me sentais le mieux.
Bien sûr que quand j'y pense pour un 3ème accouchement je pense à la douleur et je la crains mais parce que pour l'instant je n'ai pas le sujet de joie (un enfant qui naît) qui accompagne cette douleur.
Je ne sais pas si je suis claire mais je ne puis le dire autrement.
avatar
matou - Anaëlle

Messages : 887
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 39
Localisation : cholet

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Péridurale (ou pas) et peur de l'expulsion

Message par tomateopiment le Mer 26 Oct - 16:48

C'est très clair si, je te remercie !
avatar
tomateopiment

Messages : 32
Date d'inscription : 21/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Péridurale (ou pas) et peur de l'expulsion

Message par Toto le Mer 26 Oct - 18:11

hello tomatopiment !

mon vécu (1 seul BB / sans péridurale): aucune douleur pour l'expulsion ou déchirureS , juste ce moment désagréable / inconfort qu'il faut expulser quelque chose et que ça va pas aussi vite qu'on le voudrait (dans mon cas). Je trouve que le travail préparatoire (dilatation/ouverture) était douloureux, mais que la poussée / expulsion était fatiguante/désagréable mais pas douloureuse !
En fait je trouvais ça relou et pénible la phase de recousage (barbarisme Razz) post accouchement, quand on a vraiment envie de profiter du miracle né / on est fatiguées et qu'on a les jambes flagada. Mais je crois que la SF a utilisé un anesthesiant local (qui m'a pas vraiment convaincu, vu l'infonfort).

Toto

Messages : 51
Date d'inscription : 28/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Péridurale (ou pas) et peur de l'expulsion

Message par Zane le Mer 26 Oct - 18:38

Félicitations pour ta grossesse !
Je n'ai pas eu de péridurale mais j'ai eu une petite épisiotomie "de principe" je pense car mon fils ne faisait que 2,6 kg. Pour moi ce qui était douloureux c'était les contractions mais je n'ai pas ressenti l'expulsion comme douloureuse, d'autant que je n'ai eu à pousser que deux fois. C'est une drôle de sensation mais plutôt soulageante car ça signifie que c'est la fin ! Peut-être qu'avec un bébé plus lourd l'expulsion est un moment plus difficile à passer, je ne sais pas ! Si tu te décides pour essayer sans péridurale et que tu peux prendre un bain chaud, ça aide bien : ça soulage la douleur, ça détend et ça permet au col de se dilater plus vite. Moi j'ai plongé dans un jacuzzi à 5 de dilatation et quasiment une demi-heure après j'étais sur la table d'accouchement (vu que ça faisait plus de 20h que j'avais des contractions, j'ai apprécié ce final rapide !). En tous cas ne te prends pas la tête, moi j'étais sûre que je ne serais pas capable d'accoucher sans péridurale et finalement si ! Mais si un jour j'ai besoin de la péri, je ne cracherai pas dessus... On verra... J'espère pouvoir refaire sans quand même !
avatar
Zane

Messages : 210
Date d'inscription : 08/09/2010
Age : 36
Localisation : Alsace

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Péridurale (ou pas) et peur de l'expulsion

Message par polo82 le Mer 26 Oct - 21:44

Salut!
moi aussi j'avais envie d'accoucher sans péridurale, et j'y suis arrivée, avec beaucoup de joie surtout et c'est ça que je retiens plus que la douleur, même si ça a été très long...j'avais juste envie d'être présente à ce qui se passe, de vivre ce qu'il y avait à vivre et de découvrir cette expérience de l'accouchement, véritablement en conscience. Je ne m'étais pas pour autant figer dans un projet trop précis pour ne pas être déçue mais je me suis beaucoup préparer à accueillir cette douleur. J'ai eu une épisiotomie mais qui ne m'a jamais posé aucun souci. Et je peux te garantir que l'on fait une anesthésie locale de la peau dans ces cas là, je suis sage femme et c'est SYSTEMATIQUE, sauf demande de la patiente naturellement. Profite bien de ta grossesse, et à une pochaine!
avatar
polo82

Messages : 146
Date d'inscription : 30/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Péridurale (ou pas) et peur de l'expulsion

Message par tomateopiment le Jeu 27 Oct - 11:05

Merci beaucoup pour vos réponses rassurantes, je me sens déjà un peu en confiance Smile

polo82, je pense que tout comme toi, je vais m'efforcer de ne pas me figer dans un projet trop précis ! Si je peux me permettre de te poser une autre question, tu mentionnes que tu t'es "beaucoup préparée à accueillir cette douleur", puis-je te demander comment tu t'es préparée ?
avatar
tomateopiment

Messages : 32
Date d'inscription : 21/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Péridurale (ou pas) et peur de l'expulsion

Message par matou - Anaëlle le Jeu 27 Oct - 20:33

Pour ma part Polo ce qui m'a aidé énormément c'est quand on m'a dit de prendre les contractions comme une vague sur la plage... elle arrive et se retire.... d'avoir l'image en tête m'a énormément aidé à ne pas voir la douleur ou la contraction comme une "ennemi"...
avatar
matou - Anaëlle

Messages : 887
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 39
Localisation : cholet

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Péridurale (ou pas) et peur de l'expulsion

Message par IlonaG le Jeu 27 Oct - 21:54

Moi, les contractions j'ai eu de la chance, ça s'est super bien passé. Ma sage-femme m'avait entrainné un peu comme toi Matou, à imaginer soit une vague, soit une boule de lumière ; j'avais opté pour la boule de lumière. Je l'imaginais qui descendait jusqu'au périné, visualisait bien le col s'ouvrir et puis la boule remontait, en coordonnant avec la respiration. Puis entre chaque contraction, faire la poupée de chiffon, bien se détendre, se laisser aller. Et franchement c'était top ! Je n'ai vraiment eu mal qu'à la dernière contraction avant l'expulsion. Bon après l'expulsion, ce fut vraiment douloureux, mais je n'ai pas eu le choix de la position (sur le dos, pied dans les étriers), et le gynéco a accéléré les choses car craignait pour le BB, du coup mon périné n'était pas assez assoupli, et y'a eu ventouse et épisio pour BB de 1,960 kg !! Ceci dit, l'épisio je n'ai rien senti, c'est la semaine qui suit que c'est moins drôle ;-)
Ah encore une chose, ma sage-femme préférée (celle qui m'a suivi pdt ma grossesse) m'a envoyé un SMS qd j'étais à la maternité, et j'ai bcp aimé : "le plus important c'est de rester à l'intérieur, et donc de garder le calme", elle insistait sur le fait de rester connecté à son bébé, et qu'il faut se faire confiance, que chaque femme sait accoucher, que c'est inné, qu'il faut faire confiance en ses sensations.
En souhaitant à toutes celles qui me lisent et qui sont enceintes une belle naissance...

IlonaG

Messages : 182
Date d'inscription : 05/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Péridurale (ou pas) et peur de l'expulsion

Message par tomateopiment le Ven 28 Oct - 11:50

Je trouve l'image de la vague très parlante, je m'en rappellerai le moment venu !
J'ai un peu plus de mal à imaginer la boule de lumière mais je la garde tout de même en réserve au cas où !

Ils sont vraiment casse pieds avec la position gynécologique :/ C'est pourtant sans conteste la moins physiologique qui soit !

Je me rappelle que lors de la préparation "classique" à l'accouchement que j'avais suivie dans la maternité où ma fille est née, ils nous avaient parlé de la position "à l'anglaise" c'est à dire allongée sur le côté. J'essaierai de leur rappeller s'ils veulent absolument me faire allonger !
avatar
tomateopiment

Messages : 32
Date d'inscription : 21/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Péridurale (ou pas) et peur de l'expulsion

Message par matou - Anaëlle le Ven 28 Oct - 13:38

dans ta maternité vous ne choisissez pas?
avatar
matou - Anaëlle

Messages : 887
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 39
Localisation : cholet

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Péridurale (ou pas) et peur de l'expulsion

Message par tomateopiment le Ven 28 Oct - 15:16

Quand tu es mobile, tu choisis.

Mais quand tu es moins mobile, pas vraiment.

Et moi en l'occurrence, je n'étais pas super mobile Wink perfusée sur les deux bras pour diverses raisons notamment : synthociton (ocytocine) + un autre produit dont je ne me rappelle plus pour le déclenchement, péridurale fortement dosée (moitié inférieure du corps immobilisée) (5 heures après l'injection du synthociton, même si j'avais jusque là plutôt bien géré ce que j'ai ressenti comme de fortes douleurs , à la 6ème heure, ce n'était plus juste de la douleur mais une véritable souffrance et j'ai donc accepté la péridurale qui m'était proposée, j'ai même eu le choix entre la péridurale à doser soi-même au fur et à mesure et "juste ne plus avoir à gérer", et j'ai choisi juste ne plus avoir gérer), glucose puis insuline (diabète gestionnel), antibiotiques (39,5° de fièvre due à infection materno-foetale car poche des eaux percée depuis 24h)...( bref, je ne suis pas sûre de me rappeler de tout ce que j'avais de branché en fait.)...

Du coup, effectivement ça semblait légitime d'être allongé, mais pas forcément sur le dos, jambes écartées et périnée en extension à l'horizontale au moment il a justement le plus besoin de sa souplesse... je ne peux pas m'empêcher de penser qu'allongée sur le côté, mon périnée aurait forcément été moins en tension...

Cela dit, je ne l'ai pas mal vécu même si c'était une naissance très médicalisée... je n'ai pas souffert de mon épisiotomie qui a été très bien faite et qui a très bien cicatrisé. En revanche, j'ai détesté la pose à proprement parler de la péridurale...

J'espère n'avoir heurté aucune âme sensible avec ce récit. Je n'en garde pas un souvenir particulièrement terrible, mais disons que ce serait cool de garder un carrément bon souvenir cette fois ! Et j'espère surtout ne pas passer par la case déclenchement cette fois-ci !



avatar
tomateopiment

Messages : 32
Date d'inscription : 21/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Péridurale (ou pas) et peur de l'expulsion

Message par Anaïs le Dim 30 Oct - 11:43

Coucou,

voici ma petite expérience en accouchements : j'ai eu 2 déclenchements, le 1er sous péridurale et le 2ème sans.

Là, je me prépare à accoucher à nouveau (bébé 3 est prévu pour le mois de décembre !), et dans l'absolu, j'aimerais me passer de péridurale.
Tout simplement car c'est très agréable de rester maîtresse de soi et de faire réellement équipe avec son bébé pendant ce moment si particulier qu'est la naissance.

Pour ma fille Agathe, je ne m'étais pas vraiment préparée à ne pas avoir de péridurale et j'ai un peu paniqué qd on m'a dit qu'on ne me la poserait pas car j'avais un peu de fièvre... Une sage-femme formidable m'a rassurée et m'a donné confiance dans ma capacité à accoucher naturellement.

Le travail a été long et douloureux, mais en restant connecté à mon bébé et en rentrant dans ma petite bulle, je n'ai pas vécu de moments violents, ou traumatisants.

J'ai eu l'impression de découvrir une part animale en moi, et cet accouchement m'a bcp bcp apporté. J'ai aujourd'hui gardé cette force en moi, et j'aime repenser à ce moment. Et pourtant, je suis douillette, je suis sensible, j'ai très peur du monde médical, je ne m'étais pas préparée à accoucher sans péridurale, et je ne me pensais pas du tout capable de toute cette énergie !

Je pense maintenant que toutes les femmes ont cette incroyable force en elles, que l'accouchement est une aventure très intense, mais que si nous sommes bien épaulées, si nous avons la possibilité de nous écouter, si nous gardons confiance en nous et en nos bébés, c'est une expérience vraiment magique.

Pour ce qui est de la naissance en elle-même (ou de l'expulsion même si je n'aime pas ce mot), je n'ai pas trouvé ça douloureux. (bien moins que les contractions provoquées par l'ocytocine)

Ma petite Agathe faisait 3,6 kgs à la naissance, présentait son visage vers le ciel (ce qui augmente le diamètre de la tête), donc j'ai eu besoin de la pose d'une ventouse pour m'aider lors de la poussée. Et malgré tout ça, je n'ai pas souffert. Vraiment pas. Le travail est vraiment plus fatigant ou douloureux. Lors de la poussée, on se sent d'un énergie nouvelle, bébé est tellement proche !!!

J'ai ressenti une gêne au moment du passage de la tête, et j'étais contente qu'elle passe, mais je n'ai pas eu mal. J'ai eu une déchirure, mais je ne l'ai pas sentie, ni pendant, ni au moment de recoudre, ni après lors de la cicatrisation. La médecin m'a anesthésiée localement pour me recoudre, j'ai trouvé ça long, mais je n'ai rien senti.

Bref, c'est normal d'avoir peur, c'est vraiment une sacrée étape de la vie de donner naissance... Continue à en parler, à mettre des mots sur tes angoisses, entoure-toi de paroles bienveillantes, de petits rituels qui te feraient du bien. Fais un joli petit sac rempli de choses chouettes pour la salle de naissance. Prends soin de toi et de ton bébé pendant ces prochains mois pour avoir confiance en vous, en vos forces. Pour créer une vraie petite équipe soudée pour cette future aventure.

Tu es capable de mettre au monde ce petit bébé. Et tu le feras très bien, avec tout ton amour, quoiqu'il arrive...
avatar
Anaïs

Messages : 236
Date d'inscription : 12/04/2011
Age : 33
Localisation : 53

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Péridurale (ou pas) et peur de l'expulsion

Message par tomateopiment le Lun 31 Oct - 18:51

Merci beaucoup Anaïs pour ce beau témoignage et ces encouragements !

Bonne arrivée prochaine à bébé n°3 alors ! Il ou elle a beaucoup de chance d'avoir une maman sereine et en confiance pour l'accueillir Smile

Je vais pour part essayer de mettre en application ces conseils !

avatar
tomateopiment

Messages : 32
Date d'inscription : 21/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Péridurale (ou pas) et peur de l'expulsion

Message par polo82 le Lun 31 Oct - 22:15

qd je dis que je m'étais beaucoup préparé, il s'agit entre autres de ce j'ai pu voir, des femmes que j'ai accompagné pendant mes études de sage femme, cette force, cette intimité, cette animalité tellement essentielle à mes yeux, ça m'a permis de véritablement mûrir ce dont moi j'avais envie pour accoucher. Je crois vraiment que les représentations que l'on peut avoir de l'accouchement, ce qu'on nous en a dit depuis qu'on est petite fille, nos mamans, amies, soeurs....tout ça nous 'conditionne' surement dans l'approche que l'on peut en avoir, ce dont on peut avoir peur, ce qui nous fait envie. Et les femmes qui décident de donner un sens à cette douleur sont si rares!!et le peu qu'elles sont, les structures hospitalières ne peuvent pas toujours et même rarement y répondre je trouve...
Pour se préparer, ce dont je parle souvent aux femmes, c'est la capacité à pouvoir se 'couper' un peu de ce qui se passe autour, de se concentrer sur ce qui se passe, d'aller au rythme des contractions, qui vont, qui viennent. Alors souvent en effet des images peuvent y être associées, une vague, une fleur qui s'ouvre, n'importe quoi qui puisse être mis en mouvement dans ton imagination avec les contractions, et de pouvoir réaliser que la contraction arrive, très fort, fait porgresser ton bébé et puis repart doucement, et tout le monde se repose. On parle tellement souvent de la dificulté à gérer le plus haut sommet de la contraction, mais savoir sentir qu'elle s'en va et se détendre est aussi très important je crois. Alors pour arriver un peu mieux à te centrer sur ce qui se passe ce jour là, je crois que c'est important de répéter cet 'exercice' avant afin d'"apprendre" à se couper de ce qui se passe autour. S'allonger, ne plus penser à autre chose qu'ici et maintenant, écouter sa respiration et mettre une image sur ta respiration que tu reprendra le jour j. Peut être une musique, une odeur, des massages pourront aussi être reproduits. Pleins de choses, de getses agréables que tu pourra amener avec toi. Tout ça peut t'aider je crois, mais tous les témoiganges aussi, pour croire en cette capacité à donner la vie, se laisser porter, emporter, mais j'espère aussi que tu pourra trouver au delà de ton conjoint des personnes qui seront là pour toi et te guider, c'est très précieux et c'est aussi ce qui m' aidé..voilà pour le tout petit petit roman de la gestion des contractions, il y a tellement de choses à dire!! quelle chance tu as de bientôt accoucher en tous cas! profite pleinement!
avatar
polo82

Messages : 146
Date d'inscription : 30/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Péridurale (ou pas) et peur de l'expulsion

Message par simplette le Mar 1 Nov - 0:48

Pour ma part, 2 accouchements sans péridurales, le premier épisio, le deuxième déchirure naturelle. Pour moi le plus dure à gérer a été la douleur avant la phase de poussée. Mais comme tu es absolument libre de tes mouvements c'est bien plus facile de se soulager ! Il faut juste trouver la position qui te permette de gérer au mieux la douleur pendant la contractions (pour moi assise sur un ballon, dos en avant et accouder à hauteur d'épaule, le papa me massait avec ses mains toutes chaudes dans le bas du dos). J'ai toujours décidé de ne pas faire la péridurale le jour même de l'accouchement en fonction de mon ressenti, une façon de ne pas me mettre de pression inutile !!! Après pendant la poussée on ne vis plus la douleur de la même façon, on est occupée à autre chose faut dire... Le moment des points ça n'a pas été du tout un problème pour moi, je pense sous anésthésie local mais au fond je n'en sais même rien (à ce moment là y'a plus que le bébé qui compte pour moi, ce qui se passe autour se fait quasiment sans que tu t'en rende compte !!!)

simplette

Messages : 47
Date d'inscription : 31/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Péridurale (ou pas) et peur de l'expulsion

Message par Jenny le Jeu 3 Nov - 1:45

Ici accouchement sans péridurale, épisiotomie car les épaules ont eu du mal á passer (trés long travail et je ne pouvais plus pousser efficacement je crois).
Pour la gestion de la douleur, je crois que c´est vraiment trés différent selon les femmes. De mon coté, je respirais comme enseigné á la préparation á l´accouchement, et tout ce que je visualisais c´était que les 40 á 50 secondes que dure une contraction finalement ce n´est rien (en temps "normal").
Et au moment de l´expulsion, la douleur s´est terminée.
Aprés, je savais que je voulais accoucher sans péridurale. Et comme l´a dit Polo, tout le vécu jusque familial, ce que l´on a entendu depuis l´enfance sur l´accouchement nous conditionne. Ma mére ne m´ajamais présenté l´accouchement comme quelque chose de douloureux avant tout. C´est un passage obligé, le tout c´est de l´aborder comme on le ressent. Et le coté positif, c´est qu´aujourd´hui on a le choix, des choix (qui ne sont pas toujours respectés certes, mais lá n´est point l´objet de cette conversation).
Bonne chance en tout cas, écoute-toi, ton corps, ton bébé et tout ira bien.
avatar
Jenny

Messages : 240
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 39
Localisation : Equateur

Voir le profil de l'utilisateur http://enbilinguie.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Péridurale (ou pas) et peur de l'expulsion

Message par IlonaG le Ven 4 Nov - 17:51

J'ajouterais juste une petite chose. Il paraitrait que même ce qui n'a pas été dit, mais vécu par nos ancêtres a une importance. C'est inconsciemment transmis de génération en génération, et ça peut jouer sur notre façon de vivre les choses. Mais on peut travailler dessus et s'en libérer (ce n'est pas exclusivement pour l'accouchement).

IlonaG

Messages : 182
Date d'inscription : 05/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Péridurale (ou pas) et peur de l'expulsion

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum