Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 52 le Jeu 12 Mar - 18:13
Statistiques
Nous avons 473 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Mali

Nos membres ont posté un total de 12476 messages dans 960 sujets
Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de maternage proximal sur votre site de social bookmarking

Conservez et partagez l'adresse de maternage proximal sur votre site de social bookmarking

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland

le 13 mars 2011, le jour ou notre vie s'est embellie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le 13 mars 2011, le jour ou notre vie s'est embellie

Message par aless le Ven 15 Juil - 12:16

Bonjour à toutes,

voilà, je crois que c'est le moment ou j'ai envie de raconter et de partager...
ça fait maintenant 4 mois que j'ai accouché de Ana, je suis souvent venu sur le forum et j'ai déjà trouvé BEAUCOUP de réponses à mes nombreuses questions!! Mais aujourd'hui, j'ai envie de raconter mon accouchement.

le 12 mars, j'ai passé la journée en terrasse, à Bruxelles. Tout ce printemps était d’ailleurs super ensoleillé! j'avais depuis quelques jours des petites contractions, j'étais en même temps impatiente car je savais que la rencontre était imminente, mais en même temps pas si pressé que ça, car j'ai adoré être enceinte, ma grossesse c'est vraiment très bien passé, bref j'étais bien dans mon corps, dans ma tête, assise au soleil...
Finalement, le soir on va se coucher avec mon amoureux en se disant (comme depuis déjà quelques soirs Smile ) que c'est peut-être la dernière nuit à deux dehors et une dedans. Et cette fois on avait raison!
le lendemain matin, le dimanche 13 mars, vers 7h00 je me réveille avec cette fois une contraction plus forte que d'habitude, je vais faire pipi et je reviens réveiller mon amoureux pour lui dire que là, je crois que ça commence pour de vrai. On est tout ému, on s'embrasse, aïe ça tire un peu plus fort, on rigole, on est tout excité!
mais on ne s’emballe pas, on voudrait resté le plus longtemps à la maison avant de partir pour la mat'. Et puis on veut être sur que ce sont des "vrais" contractions.
Bon après une heure, je lui assure que ce sont de vrais contractions. Pas encore trop douloureuses, mais quand même, je sens bien qu'il se passe quelque chose d’exceptionnel dans mon corps aujourd'hui!
je tourne dans notre maison, je vais 1000 fois au toilettes, j'ai mal, un peu-beaucoup, je rigole par ce que le futur papa est tout excité mais qu'il ne sait pas ou se mettre, il me suit dans tout l'appartement, même au toilettes. Je lui dis que ça va, elle va pas sortir tout de suite, qu'il ne risque pas de la rater et que je peux aller aux toilettes toutes seule Very Happy .
vers 10h00 il appelle ma gynécologue pour lui dire que la travail à commencé. Petite parenthèse sur ma gynéco: une femme extraordinaire! tellement disponible, tellement à l'écoute! et passionné par son métier. d'ailleurs elle travaille tellement que ce dimanche là, elle avait rendez-vous chez le dentiste. Elle va chez le dentiste le dimanche!! enfin bref,je m'égare un peu là...
donc on l'appelle, elle nous dit de continuer comme ça et de la rappeler dans 2 heures.
vers 11h00 je vomi, du coup mon chéri un peu paniqué rappelle la gynéco. Elle arrive, elle vient voir comme le travail avance chez nous.
une heure plus tard elle est là, elle m’ausculte: je suis déjà presque à 5 cm! Elle nous dit que si on veut on peut partir pour l'hôpital, et vu qu'elle est là et que nous n'avons pas de voiture, elle propose de nous y emmener. Ok, on prend le sac avec nos affaires, mon gros coussin et on y va.
ça fait du bien de prendre l'air un peu, même si le chemin jusqu'à la voiture est assez laborieux. Bon trajet en voiture assez pénible, moi à l'arrière sur les genoux en train de regarder les automobiliste derrière nous.
Voilà on y est, miracle: on ne se perd pas dans les couloirs de l'hôpital! je dis ça parce qu'à chaque fois qu'on y avait été on s'était complètement paumé au milieu de tous ces couloirs! donc on arrive dans la partie accouchement. Sur le chemin la gynéco avait appellé pour prévenir de notre arrivé et pour savoir qu'elle sage-femme était là. Du coup, dès qu'on arrive on est directement amener en salle d'accouchement. C'est la gynéco qui se charge d'aller nous enregistrer à l'accueil, pour que le papa puisse rester avec moi.
On est dans la salle d'accouchement "nature", il y a une baignoire pour deux, des espaliers, des ballons, une table d'accouchement , enfin tout ce qui faut pour essayé toutes les 1001 positions qu'on nous apprends pendant les préparations. Mais là, sur le coup, toutes les positions j'en ai vraiment rien à faire! Je ne peux que être debout, en appuie sur le rebord de la baignoire! Du coup, je l'aurai quand même un peu utilisé cette baignoire!
La sage-femme m'aide bien, la gynéco repasse. mon chéri est là, il me regarde avec plein d'amour dans les yeux mais ne parle pas. Tant mieux, je n'ai pas envie qu'on me parle, mais sa présence est indispensable.
Et Puis je perds les eaux. Je suis surprise par l'odeur! C'est donc comme ça que je sens à l'intérieur?
La sage-femme me propose de changer de position, de marcher, de prendre un bain, de me suspendre par les bras… mais non, je peux pas. Je dois rester debout!
La gynéco revient, elle veut voir ou j'en suis. Elle essaye de me palper pendant que je suis debout, mais elle n'y arrive pas. J'essaie donc de m'assoir/allongé. L'horreur! Je hurle! A chaque contraction j'ai l'impression que je vais mourir et que je ne pourrai pas aller plus loin. On me rassure, on me dit que de toute façon je vais y arriver. On me propose la péridurale que je refuse, pour l'instant.
Finalement la gynéco arrive à palper mon col, et bizarrement, il stagne à 6 cm, malgré la violence des contraction.
On me pose un monitoring, tout va bien. Mais d'un coup c'est l'agitation autour de moi: le rythme cardiaque du bébé chute d'un coup! sans que j'ai le temps de comprendre ce qui 'arrive je me retrouve avec une perf dans le bras.
Et puis le rythme du bébé se stabilise, d'un coup aussi! Bon, moi je pense qu'elle non plus n'a pas aimé se coucher!
Je n'en peux plus, la sage-femme et la gynéco me demande ce dont j'ai envie, je répond "de dormir". Et là je vomi encore une fois.
Je ne sais pas combien de temps s'écoule encore, mais je n'ai vraiment plus de force. La gynéco m'ausculte encore une fois: ça n'avance plus! le col c'est même redurçit. Elle me repropose la péridurale, pour que je puisse un peu me reposer. Cette fois je dis oui.
Alors on change de salle, on m'assoit sur un lit et l'anesthésiste arrive. Elle n'est pas très sympa et assez froide, mais bon, heureusement le reste de l'équipe est là, et surtout mon chéri aussi! enfin pas pour très longtemps, par ce qu'au moment ou il a vu l'aiguille de la péri, et la manière dont on l'enfonce dans mon dos, il devient tout blanc et manque de s'évanouir! pale du coup il sort 5 minutes pour respirer un peu.
Et finalement, c'est là le moment le plus pénible pour moi! la péri est trop forte, elle m'assomme! Alors oui, la douleur est partie, mais pendant un heure/une heure et demi je suis complètement shooté! je ne sens presque plus rien!!! Entre temps mon amoureux est revenu et la SF et la gynéco sont sortie pour nous laisser seul. Lui, il profite du calme pour me parler un peu, me donner à boire, il me dit combien il est impressionné par moi et combien il m'aime. Mais moi, je suis tellement shooté que je m'endors presque. Je lutte, j'essaie de rester connecté avec mon bébé, mais mes yeux se ferment malgré moi, je reste dans un état de somnolence pendant un bon moment. Je me sens déconnecté de tout, et même de moi-même. Sentiment qui ne me plait pas du tout!
Enfin, je recommence à retrouvé mes esprits. je sens de nouveaux les contractions, je sens de nouveau mon bébé! quand la gynéco passe pour voir ou en est le travail, elle s'aperçoit que la tête est déjà engagé! On va y aller! Elle me dit qu'elle va juste enfiler une blouse.
Le temps qu'elle sorte, le rythme cardiaque du bébé chute énormement! elle revient accompagnée des sages femmes. C'est un peu la panique. Il faut la sortir maintenant!
On me pose les pieds sur les étriers, bah oui, mes jambes ne me répondent plus!
J'entend la gynéco qui demande à la SF de préparer un lit devant la salle au cas ou il faille m'emmener en salle d'op! Quoi? une césarienne? Hors de question, c'est moi qui vais le sortir ce bébé! Je pense que la peur de la césarienne m'a tellement effrayé que je me suis complètement reveillé! Du coup je lui dis que c'est bon, je dois pousser maintenant!
Avec le rythme cardiaque qui chutait tout c'est fait dans l'urgence. finalement elle a quand même prit une ventouse pour m'aider.
Alors on y va, je pousse 3 fois, je sens qu'elle passe a travers moi et ça y est elle est sortie. Si vite!
A 17h08, d'un coup mon ventre est vide mais mon coeur est aussitôt rempli par une énorme vague d'amour pour ce petit bout de nous!
Ce n'est pas nécessaire de raconter la suite, parce qu'à partir du moment ou elle s'est retrouvé contre moi, direct au sein, avec son papa tout contre nous, plus rien n'avait d'importance et la vie est devenue encore plus belle.


Voilà, ça y est , je l'ai raconté. J'en avais envie depuis longtemps, sans jamais me décider. Bon, j'ai l'impression d'avoir omis pleins de détails, mais c'est pas très important, l'essentiel y est. Et puis, c'est si dur d'arriver à transmettre ces émotions si fortes par écrit. J'ai quand m'eme mis un moment avant de m'en remettre, plus psychologiquement que physiquement. Surtout avec ce épisode de la péridurale. J'avais la sensation qu'il me "manquait un bout" de mon accouchement. Comme si ma petite puce avait dut travailler toute seule. Mais Maintenant ça va, j'en ai parler avec ma gynéco et avec la sage-femme qui nous a suivi chez nous pour le retour précoce à la maison qui m'ont bien aider à relativiser les choses. J'en ai aussi bien-sur parler avec le nouveau papa, qui m'a énormément soutenu.
Et puis surtout, maintenant qu'elle est là, qu'elle rempli notre vie depuis 4 mois, je vois bien qu'on est une équipe, qu'on avance tous ensemble. Personne ne travail tout seul!

Je m'arrête là, c'est déjà un long pavé!
A bientôt.
Aless

avatar
aless

Messages : 15
Date d'inscription : 04/10/2010
Age : 31
Localisation : bruxelles, belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lacrinoline.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 13 mars 2011, le jour ou notre vie s'est embellie

Message par matou - Anaëlle le Ven 15 Juil - 12:43

des millions d'accouchement dans le monde, tout le temps mais cet événement est tellement unique! des millions d'un événement unique au monde!!
merci pour tout récit.... très émouvant!
Merci.
avatar
matou - Anaëlle

Messages : 887
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 39
Localisation : cholet

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 13 mars 2011, le jour ou notre vie s'est embellie

Message par Lili le Sam 16 Juil - 21:55

Merci Aless pour ce beau récit, j'adore toujours autant!!
avatar
Lili

Messages : 425
Date d'inscription : 11/10/2009
Age : 34
Localisation : nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 13 mars 2011, le jour ou notre vie s'est embellie

Message par christelle le Dim 17 Juil - 9:40

sunny
avatar
christelle

Messages : 635
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 37
Localisation : dordogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 13 mars 2011, le jour ou notre vie s'est embellie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum